Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBurzum › Fallen

Burzum › Fallen

cd | 7 titres | 47:41 min

  • 1 Fra verdenstreet [1:03]
  • 2 Jeg faller [7:50]
  • 3 Valen [9:21]
  • 4 Vanvidd [7:05]
  • 5 Enhver til sitt [6:16]
  • 6 Budstikken [10:09]
  • 7 Til hel og tilbake igjen [5:57]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Varg Vikernes

remarques

La présence des albums de Burzum sur Guts of darkness n'implique pas une adhésion des chroniqueurs aux idées de Varg Vikernes.

chronique

Une chronique d’un album de Burzum est toujours un moment délicat, cela suscite beaucoup de réactions, souvent très partagées, et la chronique doit être la plus objective possible. Cela étant dit, je commence par un mea culpa : je reviens ce que j’ai écrit dans ma chronique de "Belus", le précédent album : il semblerait que Varg Vikernes ne soit pas si fatigué, vidé, que je le pensais et il semblerait qu’il ait encore quelque chose à dire. Certes, globalement, le style ne change pas mais ce n’est pas ce qu’on demande à Burzum. On retrouve donc dans "Fallen" une voix plaintive et torturée, une guitare façon pluie de grêlons - un poil trop aiguë peut-être - et une batterie très en retrait. Mais Burzum sait apporter quelques originalités, cette fois-ci de bon aloi. L’intro d’abord qui fait penser à des murmures dans le brouillard et pourrait servir de bande originale à une des versions du jeu vidéo "Silent hill". Cette intro est aussitôt suivie d’un "jeg faller" long et varié, avec un pont qui peut surprendre par son coté éventuellement "enjoué" (vous noterez les guillemets), mais dont le riff est recherché et dans le refrain duquel un chant masculin clair apporte une ponctuation agréable. "Vallen" a lui aussi un riff accrocheur. Quant à "enhver til sitt", j’aurais bien vu cette chanson figurer sur "Filosofem", avis personnel bien sûr. Tous les morceaux ne sont pas de cet acabit, certes, comme "vanvidd" qui passe sans se faire remarquer même si le riff n’est pas inintéressant. On signalera enfin l’outro de l’album à base de percussions et dont l’ambiance fait penser à une cérémonie païenne. On pourrait se poser la question de l’opportunité de cette outro qui, à mon avis, s’intègre moyennement dans l’album, mais la qualité de ladite outro dissuade de poser cette question. "Fallen" est un album globalement assez riche, relativement inattendu et plutôt agréable. Terminons par une évidence : jamais plus nous n’aurons un "Hvis lyset tar oss" avec une chanson aussi terrifiante que "det som en gang var", ni même un "Filosofem", il n’y a qu’à écouter le contenu de ce "Fallen" pour s’en rendre compte. Mais Burzum semble avoir trouvé un second souffle pour le plus grand plaisir de la frange la plus tolérante (tout de même) de son public. J’écrivais dans ma chronique de "Belus" ma crainte que Burzum ne devienne - ou ne soit - le Guns’n’roses du black metal, ma foi autant Guns'n'roses a plutôt raté son retour, autant Burzum réussira le sien si Varg Vikernes persiste à sortir ce genre d’album tout à fait honorable.

note       Publiée le lundi 7 mars 2011

chronique

Tout commence par un long murmure humide avec l'impression d'être au fin fond d'une cave ruisselante, froide et moisie. La tension monte progressivement, et on repense alors à "Belus" et son intro totalement à côté de la plaque. Cette fois-ci, Vikernes semble avoir un peu plus soigné la forme, et on se met à espérer que "Fallen" aille au delà de son prédécesseur. A mon sens, c'est chose faite, l'album étant bien plus riche et dense que le précédent, que ça soit par une agressivité bien plus maîtrisée et contrôlée, ou par l'ajout de plusieurs éléments musicaux. Globalement ce qui frappe une fois la première écoute terminée, c'est qu'on a en tête plusieurs des riffs de l'album. Bon signe. Ensuite, on est également frappé par les mélodies accrocheuses et surtout le chant de Vikernes qui va maintenant si souvent puiser du côté des sonorités claires et posées. Car autant être honnête de suite, si les narrations ou chants clairs vous filent des boutons, allez voir ailleurs car sur "Fallen", Vikernes en fait usage à foison. Moi comme ça me fout plutôt des frissons, j'ai accroché. Pourtant, ces passages en voix claires ne sont pas du genre qu'on entend partout. Alors qu'on a plutôt l'habitude d'en trouver pour donner de l'ampleur et de majestuosité à la musique, Burzum s'en sert plutôt pour nous saper le moral d'une part, pour nous donner des leçons de l'autre. Il varie en effet entre des passages extrêmement tristes, ce qui colle parfaitement à la musique dans ces cas là, et des passages beaucoup plus posés qui donnent l'impression d'écouter un vieux sage qui distille ses expériences et ses bons conseils aux jeunes venus le déranger dans sa cave. Le contraste que ces parties très précises apportent à la musique est saisissant, j'irais même jusqu'à dire effroyable. Car derrière cette voix posée, on a souvent droit à une musique qui taille dans le gras sans vergogne, dès lors on a plutôt l'impression que ce vieux fou nous parlent d'histoires de guerre dans tout ce qu'elle a de plus terrible, meurtres de sang froid, massacre des masses, exode des peuples, famines, la chute de l'humanité. L'esprit lutte contre cette impression, car comment est-ce possible de nous parler de telles expériences avec une telle froideur ? Mais lutter est vain, les yeux du vieil homme ne mentent pas, il a vécu tout ça, bienvenue dans sa réalité. Ce sentiment très fort persiste tout au long de l'album, dès "Jeg faller" qui ouvre les hostilités d'excellente manière. La tristesse l'emporte sur "Valen", comme sur aucun autre titre de cet album. Mais à titre personnel, le morceau qui m'a le plus marqué est "Vanvidd", titre le plus violent de "Fallen" sans aucune contestation possible. Vikernes m'a fait mentir par rapport à ma chronique de "Belus", car là il m'a prouvé que s'il voulait nous pondre des titres qui nous laminent les chairs, il sait encore le faire. Ce morceaux est d'ailleurs un peu à part au sein de cet album. J'imagine que l'avoir situé au milieu de la track list n'est pas un hasard, dans le but de mieux nous surprendre. Pour le coup, alors que l'album va plutôt chercher du côté de "Burzum" ou "Aske" tout du long, "Vanvidd" nous surprend à lorgner du côté de "Filosfem", et je pense à "Jesu Død" le second titre en particulier. Un grand moment de black metal. Porté par ce morceau, l'album est à mes oreilles tout simplement énormes et ne baisse jamais tellement en qualité, ni en intensité. Quand la violence de "Vanvidd" s'évapore, c'est pour mieux laisser la place à une ambiance très marqué. Le seul défaut que je trouve à "Fallen", c'est de manquer encore de quelques éléments et notamment les claviers. Vikernes savait en faire un usage parfait sur les albums de la première époque, et je suis sûr qu'il saurait encore aujourd'hui nous ravir avec eux. A croire qu'il souhaite en garder encore un peu sous le pied, même si le titre qui cloture l'album nous montre qu'en terme de titre rituel il a encore le coup de main le bougre. Si "Belus" promettait de belles choses, "Fallen" nous montre un Vikernes qui a fini la phase de chauffe et qui devrait maintenant enchainer les productions de qualités avec son sens du riff toujours aussi aiguisé.

note       Publiée le mercredi 20 avril 2011

partagez 'Fallen' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Fallen"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Fallen".

ajoutez une note sur : "Fallen"

Note moyenne :        23 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Fallen".

ajoutez un commentaire sur : "Fallen"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Fallen".

Demonaz Vikernes › dimanche 10 juin 2012 - 22:11  message privé !

Le dernier est encore pire que Belus/Fallen. Un point positif en revanche : il a abandonné l'idée d'un réenregisterement de hvis/filosofem, la prédédente compil a pas du se vendre assez...

Note donnée au disque :       
torquemada › dimanche 10 juin 2012 - 21:55  message privé !

Ce que j'en ai entendu était à mourir d'ennui, mais bon pour moi Burzum se résume à "Hvis Lyset Tar Oss" et "Filosofem".

necromoonutopia666 › dimanche 10 juin 2012 - 21:24  message privé !

+1000 à Gardenniah...le dernier viens de devenir un de mes albums favoris du loup Vikernes

gardenniah › dimanche 10 juin 2012 - 14:28  message privé !

Incendié par presque tous le monde ,umskiptar , le nouvel album du dernier des mohicans vikerness , est certainement une de ces oeuvres la plus mélancolique , la plus profonde et presque lumineuse.Je trouve Umskiptar bon , voir excellent sur certains passages. La voix de Varg est largement plus diversifiée , surprenante de maturité , audacieuse surtout.Décrié , notre ami solitaire posséde encore la faculté de suivre sa propre identité musicale , sans suivre les modes , umskiptar est une oeuvre propre , unique ou les atmosphères sont belles et bien plus aériennes que les précédents.On oubli le passé de Burzum , on oubli filosofem ou autres rétro hymnes Black , place à un Burzum réinventé , parfaitement unique , désinvolte de toute concurrence.Le cri d'un artiste libre !

ericbaisons › samedi 14 avril 2012 - 01:32  message privé !

non

Note donnée au disque :