Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNecrophobic › The third antichrist

Necrophobic › The third antichrist

cd • 11 titres • 40:20 min

  • 1Rise of the infernal1:45
  • 2The third of arrivals4:18
  • 3Frozen empire4:35
  • 4Into armageddon4:37
  • 5Eye of the storm4:58
  • 6The unhallowed2:55
  • 7Isaz3:37
  • 8The throne of souls possessed4:40
  • 9He who ride in rage4:12
  • 10Demonic5:13
  • 11One last step into the great mist3:30

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Tobias Sidegyrd (Bass et chant), Martin Halfdan (guitare), Sebastian Ramstedt (guitare), Joakim Sterner (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
black metal
dark metal
death metal
Styles personnels
dark death metal / evil death metal

"Darkside" avait pour le moins déçu après un "Nocturnal silence" plutôt intéressant et beaucoup auguraient de la fin prématurée de la carrière de Necrophobic. Force est de constater que le groupe a su redresser la barre est "the 3rd antichrist" donne bien des satisfactions. Cet album sonne très suédois et la musique de Necrophobic se situe désormais quelque part entre la brutalité du son de Dismember et la maîtrise des ambiances qu’a Dissection. Pourtant, l’intro de ce "3rd antichrist" peut faire tiquer tant elle pourrait convenir à un album de… Within Temptation. Mais ce petit accroc est vite oublié avec "the 3rd of arrivals", agressif, ponctué de breaks adroits et dont le solo est très expressif Par la suite les morceaux oscillent entre des brûlots de l’acabit de "3rd of arrivals" - comme "frozen empire", ou encore "he who rideth…" qui sonne particulièrement suédois mais dont le pont fait un peu penser à la transition de "blashyrkh" (Immortal) - et des morceaux mettant les ambiances en avant comme "the unhallowed" ou "the throne…". Le reproche que l’on pourrait faire à Necrophobic est justement son coté "evil" qui se ressent, certes dans les accords, dans la musique en général, mais aussi dans les paroles qui frisent parfois le grotesque comme dans "3rd of arrivals" (encore) dont le satanisme outrancier fait rapidement sourire. Mais - avis personnel - le groupe sachant composer de la musique de qualité, il fait de la corde raide au dessus du ridicule sans jamais tomber dedans. Un trait de génie quelque part… Au final, ce "3rd antichrist" n’est guère révolutionnaire mais il sait se faire remarquer et vaut largement l’achat.

note       Publiée le mercredi 23 février 2011

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The third antichrist".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The third antichrist".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The third antichrist".