Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGas (GB) › Gas 0095

Gas (GB) › Gas 0095

cd | 15 titres

  • 1 Generator 0000 [0:35]
  • 2 Experiments On Live Electricity [16:35]
  • 3 Microscopic [9:53]
  • 4 Miniscule [0:00]
  • 5 Pixels [1:29]
  • 6 Vapourware [1:30]
  • 7 SeOCl2 [0:35]
  • 8 Earthshake [8:56]
  • 9 Mathematics And Electronics [12:50]
  • 10 Timestretch [0:01]
  • 11 Earthloop [3:45]
  • 12 F [0:16]
  • 13 H2TeO3 [0:34]
  • 14 Discovery [10:48]
  • 15 Generator 0072 [5:00]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Nottingham studio, 1994. Enregistré en 3D grâce au Roland Sound Space RSS 3D

line up

Mat Jarvis

Musiciens additionnels : Brian Horsfield, Tim Wright

chronique

Une des grandes questions dans le domaine artistique (et, en l'occurence ici, le domaine musical), c'est bien sûr celle de pouvoir définir un chef d'oeuvre. Une oeuvre accomplie en son genre ? Alors, définitivement, Gas 0095 est un chef d'oeuvre. Dans quel genre ? Voilà toute la question. Ambient ? Electronica ? Intelligent Dance Music ? Gas 0095 est un chef d'oeuvre dans la musique électronique, tout simplement. C'est un disque qui émerveille et s'apprécie à la première comme à la centième écoute, de par sa richesse sans égale, sa fausse simplicité, et surtout, sa vibrante énergie pour laquelle je ne vois qu'un adjectif : joueuse. C'est un disque qui engage avec l'auditeur un grand jeu d'écoutes, dans lequel on est propulsés dans les univers tour à tour microscopique (comme en témoigne 'Miniscule', le morceau de... zéro seconde) et macroscopique, voire les deux (l'immense voyage offert par 'Microscopic'). Des interludes plus courtes déroulent, sans s'éterniser, des sonorités somptueuses serties d'une production en diamant, tel le duo 'Pixels'/'Vapourwaves' tandis que les titres les plus longs tels qu'"Experiments On Live Electricity" et "Mathematics And Electronics " viennent talonner sans mal le UFOrb de The Orb et le Lifeforms des Future Sound of London, sans même essayer de leur ressembler. "Ni les loups, ni les chefs-d'œuvre, ne se mangent entre eux", nous disait Victor Hugo... Car dans sa construction labyrinthique, Gas 0095 ne ressemble qu'à lui-même (les connexions d'un titre à l'autre sont parfois plus subtiles que prévus, tels le housey-balearic-expérimental 'Earthshake' et sa variante purement ambient 'Earthloop', pourtant axés sur le même sample). Mat Jarvis saisit au mieux ce qui a fait la gloire du label Em:t et de ses acolytes de Woob et Qubism, à savoir un mélange contre nature et pourtant parfaitement maîtrisé de sonorités faussement ethno-organiques couplées à une musique électronique expérimentale suintant la high-tech – en ajoutant à cela une louchée de deep techno, d'abstract dub, de musique minimale et d'IDM ultra-détaillée so british à la Polygon Window/Autechre/Speedy J, Artificial Intelligence inside. En bref, une musique intense, extrêmement vivante et câline, complexe mais pourtant si évidente, aux textures électroniques à la précision phénoménale ; ajoutez à cela une réédition récente pour palier aux prix prohibitifs qui ont suivi la faillite du label, devenu depuis lors légendaire, et vous tenez une des oeuvres les plus accomplies "dans le genre" pour porter haut le mouvement électronique.

note       Publiée le mardi 1 février 2011

partagez 'Gas 0095' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Gas 0095"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Gas 0095".

ajoutez une note sur : "Gas 0095"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Gas 0095".

ajoutez un commentaire sur : "Gas 0095"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Gas 0095".

Jean Rhume › vendredi 16 septembre 2011 - 15:19  message privé !

C'est zarbi car il existe un autre Gas, celui de Wolgang Voigt (boss du label Kompakt) et qui est également dans le registre ambient mais je ne connais pas ce Gas-ci. Les albums sont excellents, notamment "Pop", qui ressemble à tout sauf à de la pop et qui contient de longs morceaux de 6 à 10 mn chacun, sur un mode répétitif-évolutif-gazeux.

miniaturiste méticuleux › vendredi 16 septembre 2011 - 12:31  message privé !

J'ai failli acheter la réed et elle s'est épuisée la semaine dernière. Maintenant les usagés sont à 170$ de nouveau. Ah les salauds. (edit : 40€ sur Ebay. Here, filths, put money in thy purse)

Wotzenknecht › vendredi 16 septembre 2011 - 09:07  message privé !

J'ai rajouté 'Microscopic' en écoute pour les curieux, avec un clip assez approprié...

Note donnée au disque :       
zamolxis › samedi 12 février 2011 - 21:13  message privé !

(...) "Marrant, ces sons rendent ma chambre plus propre : la poussière devient gaz. Merde! mon amie s'évapore elle aussi. Les meubles, puis les murs, la ville, la Terre... ah c'était donc Toi qui dansais, hautaine dans ta nuit, ce lent ballet... !" (...)

Note donnée au disque :       
ericbaisons › mardi 8 février 2011 - 14:11  message privé !

(et la note est indicative , subjective et sujette à modifs sans préavis), conformément aux regles gutsiennes de la chronique.

Note donnée au disque :