Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPlaid › Tekkon Kinkreet OST (Amer Béton)

Plaid › Tekkon Kinkreet OST (Amer Béton)

cd | 14 titres | 62 :43 min

  • 1 This City
  • 2 Rat's Step
  • 3 This City Is Hell
  • 4 Brothers Chase
  • 5 Butterfly
  • 6 Oasis
  • 7 Beginning
  • 8 Snakeing
  • 9 Open Kastle
  • 10 Assassouts
  • 11 Safety In Solitude
  • 12 Where?
  • 13 White's Dream
  • 14 Asian Kung-Fu Generation - 或る街の群青 (a town in blue)

enregistrement

Masterisé par Yasuji Maeda

line up

Andy Turner , Ed Handley

remarques

A noter que le lénifiant morceau bonus, d’Asian Kung-Fu Generation, générique de fin de l’anime, n’a rien à voir avec Plaid et tranche avec le reste du cd.

chronique

Une bande son d’un anime japonais réalisé par un américain (Michael Arias, pour ne pas le nommer), composée par un duo de musique électronique anglaise ! Bienvenue dans le 21ème siècle, celui d’internet et des rencontres autrefois impossibles. Arias est un fan de longue date de Plaid, il leur a donc donné carte blanche pour cette BO, composée à partir des rushes du dessin animé. Il va de soi que sans cela, nos très discrets et timides Plaid auraient décliné la proposition (du genre à prendre leur temps, voire à disparaître, au point d’avoir été délaissés jusqu’ici par votre serviteur – honteusement). La rencontre d’un univers pas si éloigné d’un Akira (en plus coloré et "street-art") et de la rolls royce du label Warp pouvait-elle décemment décevoir ? Le résultat est invariablement superbe, les années passent et la patte Plaid ne vieillit pas d’un chouïa, tout en restant reconnaissable dès les premières mesures. Très peu de groupes de musique électronique (au sens le plus large que vous puissiez accoler à ce terme) ont une telle identité. Cela n’empêche pas les références, comme celle à ‘La Petite Fille et la Mer’ de Vangelis sur This City Is Hell et sa mélopée délicate, ni l’intrusion d’instruments classiques voire jazz (Butterfly). Bien sûr, rien ne remplace la puissance des images de ce film remarquable, qui fait prendre tout son élan épique à cette musique dans une salle de cinéma (les travellings plongeants et vertigineux de l’intro, sur ‘This City’, raaaaah… une claquasse encore vive dans ma mémoire). Finalement, le seul problème avec cette BO, tout comme avec celle de Heaven’s Door, long-métrange suivant d’Arias sorti en 2008, ou comme avec l’hybride cd/dvd Greedy Baby, c’est qu’on attend toujours un album de Plaid capable de rivaliser avec l’ambition de Not for Threes (dont la chronique est imminente, cette fois c’est promis).

note       Publiée le samedi 15 janvier 2011

partagez 'Tekkon Kinkreet OST (Amer Béton)' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Tekkon Kinkreet OST (Amer Béton)"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Tekkon Kinkreet OST (Amer Béton)".

ajoutez une note sur : "Tekkon Kinkreet OST (Amer Béton)"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Tekkon Kinkreet OST (Amer Béton)".

ajoutez un commentaire sur : "Tekkon Kinkreet OST (Amer Béton)"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Tekkon Kinkreet OST (Amer Béton)".

NevrOp4th › jeudi 18 août 2011 - 23:09  message privé !

Bien curieux de jeter une oreille sur ce groupe.

Wotzenknecht › lundi 17 janvier 2011 - 12:18  message privé !

S'pas trop tôt que Plaid soit ici ! Non mais

born to gulo › samedi 15 janvier 2011 - 09:48  message privé !

bon souvenir en effet, mais je me méfie de l'effet b.o

snooky › samedi 15 janvier 2011 - 05:18  message privé !

"l’ambition de Not for Threes (dont la chronique est imminente, cette fois c’est promis)."

Comme les albums de Wallenstein ?? Non je déconne !