Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMarquee Moon › Angst + War

Marquee Moon › Angst + War

cd • 12 titres

  • 1The voice (reprise)
  • 2Angst + War
  • 3Edge of time
  • 4The hum (part 2)
  • 5Yellow red
  • 6So near, so far
  • 7Dämmerung
  • 8The voice
  • 9The hum (part 1)
  • 10M.C.P. man
  • 11Don't go out tonight
  • 12Searching

line up

Nigel D. (chant, basse, guitare), Riffdoctor (guitare), Herr Schwarz (batterie)

Musiciens additionnels : Skid (chant sur les titres 11 et 12)

remarques

chronique

Après le succès de 'Future patrol' en 1989, Marquee Moon disparaît soudain de la scène musicale pour des raisons obscures, chacun s'en allant suivre son bonhomme de chemin...Trois ans plus tard pourtant, ils participent à une compilation du label underground berlinois Dossier avec un nouveau morceau, 'Angst + war', qui remportera tous les suffrages, encourageant le groupe à enregistrer un album complet. Un coup d'oeil au personnel nous révèle qu'en dehors de Nigel D, tous les membres d'origine sont partis. Est-ce ce qui expliquerait la rupture musicale avec les travaux précédents ? J'exagère un brin, nos Allemands restent dans le créneau goth mais 'Angst + war' a délaissé la violence écorchée de 'Future patrol' et s'est même offert une production étonnamment eighties, à commencer par les sonorités de la batterie (j'ai été surpris d'apprendre qu'il y en avait une croyant souvent avoir affaire à une boîte, à moins qu'il ne s'agisse d'une batterie électronique, ce qui semble plausible). Sans hasarder de réelle comparaison, je dirais que Marquee Moon a teinté son rock gothique d'un feeling post punk tel qu'on pouvait le trouver chez le Killing Joke de 'Night time' et d'une pointe d'expérimentation rappelant Furyo (très nette sur l'excellent 'The voice'). Pour aller à l'essentiel, on mentionnera les tubes que sont 'Angst + war', rythmé à souhait avec sa batterie binaire ponctuée de roulements tribaux version synthétique, 'Don't go out tonight', 'So near so far'...L'atmosphère a quelque chose de froid et sec, de par la rythmique notamment laquelle se couple au son crasseux et noir de la guitare, un Nigel D. très forme derrière son micro assurant le reste. Le résumé resterait incomplet s'il l'on ne mentionnait pas les instrumentaux, souvent plus lourds et pesants dans les tempi. Ils sont une force pour le climat général mais une faiblesse pour le plaisir de l'écoute car un brin trop nombreux et un peu longs ('Yellow red'). Ils n'entachent que peu la qualité de cet album à la production étrangement antidatée; l'option plus aride des arrangements sied bien au groupe qui nous livre pas mal d'excellentes compositions, un brin plus catchy mais puissantes, ce qui explique que je le recommande souvent en premier. 4,5/6

note       Publiée le mardi 11 janvier 2011

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Angst + War".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Angst + War".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Angst + War".