Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHRichie Hawtin › Decks, EFX & 909

Richie Hawtin › Decks, EFX & 909

  • 1999 - Novamute, 7243 8484912 2 (1 cd)

cd | 37 titres | 61:28 min

  • 1 Ratio - Early Blow
  • 2 G Flame & Mr. G - Dumped
  • 3 Richard Harvey - User (02) - B2
  • 4 Richard Harvey - User (04) - A2
  • 5 Richard Harvey - User (02) - A2
  • 6 Richard Harvey - User (01) - B2
  • 7 Richard Harvey - 001A - A2
  • 8 Grain - B2
  • 9 Santos Rodriguez - Road To Rio EP - B2
  • 10 Grain - B1
  • 11 Santos Rodriguez - Road To Rio EP - A2
  • 12 Grain - A1
  • 13 Richard Harvey - 002A - B1
  • 14 Jeff Mills - Call Of The Wild
  • 15 Jeff Mills - L8
  • 16 Jeff Mills - Scout
  • 17 Jeff Mills - L8
  • 18 Richie Hawtin - Orange/Minus 1
  • 19 Richie Hawtin - Orange/Minus 2
  • 20 Richie Hawtin - Minus/Orange 2
  • 21 Nitzer Ebb - Let Your Body Learn
  • 22 Richie Hawtin - Minus/Orange 1
  • 23 Intermission - What The Hell Was That?
  • 24 Rob Jarvis - Killabite (002) - A1
  • 25 Ben Sims - The Loops - A1
  • 26 Jeff Mills - Alarms
  • 27 Surgeon - Force & Form (Surgeon Remake 2)
  • 28 Pacou - Zen
  • 29 Heiko Laux - Five
  • 30 Baby Ford & Eon - Dead Eye
  • 31 Savvas Ysatis - Club Soda
  • 32 Stewart Walker - It's Process Not Substance
  • 33 M - 5
  • 34 Vladislav Delay - Neo
  • 35 Thor - Aliens Don't Boogie
  • 36 Marco Carola - Question (003) - B2 Quadrant - Kykeon
  • 37 Rhythm & Sound - Never Tell You (Version)

line up

Vladislav Delay, Maurizio ((33)), Jeff Mills, Nitzer Ebb, Richie Hawtin (Vestax PMC-50A Mixer, Vestax DCR1200PRO Isolator, Ensoniq DP/2 Effects Processor, Roland TR-909 Drum Machine, Technics SL-1200 Turntables, Stanton Trackmaster Cartridges, Roland CV Pedal)

Musiciens additionnels : Heiko Laux

chronique

Styles
techno

A l’heure de son come-back, pourquoi ne pas déterrer l’un des albums les plus emblématiques de l’art minimal et ascétique de Richie Hawtin ? Car si il est culte sous son pseudo Plastikman, et beaucoup moins connu sous ses multiples autres alias (au moins aussi nombreux que ceux d’Aphex Twin), c’est bien sous son vrai nom qu’il délivre ses mixs, étant à visage découvert derrière ses platines, comme la pochette dépouillée mais d’une sobriété fascinante le présente. Le titre, également, joue la carte du back to basics et du fondamentalisme techno en cette époque d’égarements (99). Pourtant, les platines sont ici au nombre de 4, et Hawtin va toutes les utiliser à fond tout au long de son set. Il suffit de regarder le schéma du livret pour comprendre : il y a rarement moins de 2 morceaux qui jouent en même temps, très souvent 3, et pitchés vers le haut avec ça. Tout est passé au filtre de ce battement sourd et anxieux qui ouvre magistralement le mix et ne quittera nos oreilles qu’une fois le cd terminé, des propres morceaux d’Hawtin (dont ‘Orange’, qui sample ‘Oh Yeah’… du groupe Yello) aux classiques made in Basic Channel de la fin du mix, en passant par des vieilleries old school comme Let Your Body Learn de Nitzer Ebb, occasion pour Hawtin de subvertir totalement la dynamique de son mix, puis de terminer le morceau par un break bien osé. This ain’t no party, this ain’t no disco, this ain’t no house music foolin’ around, comme dirait David Byrne. Quand viennent les nappes éparses de Heiko Laux (29eme piste), nos sens sont prisonniers de l’infernal marathon du Canadien, tétanisés devant cette fameuse touche ‘hors de ce monde’ qui fait son identité profonde. Le mix, jusqu’ici franchement monocorde et extrémiste dans son hermétisme, prend alors toute son ampleur, bâtie sur la pulsation imposée à force d’insistance pendant toute la première partie. Seule la moiteur de Rhythm & Sound (dont il faudra causer ici, histoire de situer un peu l’actuel raz de marée dubstep) soulagera cette dure sécheresse. Impressionnant et très, très technique ; ce mix est surtout un exemple de focalisation et de cohérence pour le genre.

note       Publiée le mardi 4 janvier 2011

partagez 'Decks, EFX & 909' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Decks, EFX & 909"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Decks, EFX & 909".

ajoutez une note sur : "Decks, EFX & 909"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Decks, EFX & 909".

ajoutez un commentaire sur : "Decks, EFX & 909"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Decks, EFX & 909".

Jean Rhume › lundi 14 janvier 2013 - 15:23  message privé !

C'est vrai que ce mix n'est pas toujours passionnant, même s'il y a de très bons passages. Par contre je trouve "DE9: Closer To The Edit" (sorti deux ans plus tard donc 2001) carrément meilleur. Basé sur le même principe, un mix ininterrompu de séquences plus ou moins reconnaissables, certaines n'atteignant même pas la minute mais formant un tout assez cohérent et très agréable à écouter (...).
Je ne sais même pas si l'on peut parler de qualité musicale en tant que telle, juste d'une atmosphère générale certes un peu froide mais suffisamment groovy pour se laisser emporter. En plus c'est le genre de gars pour qui un nouveau matériel acquis peut suffire comme prétexte à un album mixé, il me semble en effet que c'est en découvrant un nouveau joujou électronique que l'idée de ce mix lui serait venue (souvenir vaseux d'une interview puisque je viens de lire que ce mix a simplement été réalisé sur ordi et non avec des platines).

Note donnée au disque :       
ericbaisons › vendredi 7 janvier 2011 - 16:30  message privé !

l'interet de ce skeud c'est de rappeler que les remix, sur galette (meme avec pate feuilletée) ça ne sert à rien

Note donnée au disque :       
Damodafoca › mercredi 5 janvier 2011 - 22:41  message privé !

Très technique: ça ne saute pas aux oreilles. N'en reste pas moins un bon disque.

Quant à parler de Rhythm & sound: qui pourra mettre un mot sur la profondeur de ces basses?