Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIn My Rosary › Those silent years

In My Rosary › Those silent years

cd | 5 titres

  • 1 Winter
  • 2 Wahre Freundschaft
  • 3 Dust
  • 4 Sleepless
  • 5 No doubt

enregistrement

Enregistré sur 8-pistes entre 1990 et 1993.

line up

Dirk Lakomy, Ralf Jesek

remarques

Contient une sixième piste fantôme assez courte.

chronique

Styles
gothique
cold wave
Styles personnels
dark folk wave

Le souvenir des années mortes, des rêves éteints égarés dans les circonvolutions du lierre étreignant les statues funéraires qui nous semblait alors les seules amantes à courtiser...Il suffisait d'un ciel d'orage pour que les nuages se changent en continents mystérieux et interdits, que le froid hivernal devienne un ami...Cette douleur nostalgique, idéalisée, on la retrouve entre autres dans les accords de guitare des chansons de In my Rosary, des chansons aux tonalités dark folk telles qu'on les découvre chez Strength Through Joy, Lady Morphia et bien entendu Death in June. Si le duo partage avec lesdites formations une certaine esthétique du romantisme, elle est chez eux épurée de toute tentation martiale ou militariste, les deux compères étant plutôt issus de la scène cold wave/goth ('No doubt' proche des premiers travaux de Fra Lippo Lippi...). Ils se rejoignent quant au goût pour des orchestrations simples et épurées, cristallines, mais là aussi en plus mélancolique. Chez In my Rosary, on ne sent pas de colère, de dégoût, de volonté d'élitisme, plutôt une mélancolie simple que l'on réprime difficilement, une réflexion sur le temps et la vie bien plus que la civilisation européenne elle-même. Un beat dépouillé, quelques accords de guitare sèche épaulés parfois par une discrète basse, un peu de clavier et cette voix résignée mais humble, voilà le son du In my Rosary des jeunes années et il n'en faut pas davantage comme en témoigne cette mini compilation retraçant les années 1990 à 1993...Du gris, de la poésie et cette douleur inexplicable, cette appréhension du déclin, que paradoxalement quelques notes transforment en un havre de bien-être...

note       Publiée le mardi 7 décembre 2010

partagez 'Those silent years' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Those silent years"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Those silent years".

ajoutez une note sur : "Those silent years"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Those silent years".

ajoutez un commentaire sur : "Those silent years"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Those silent years".