Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPink Turns Blue › Storm

Pink Turns Blue › Storm

cd • 10 titres

  • 1Fairy said
  • 2Storm rider
  • 3Run fom me
  • 4Angels grow wings
  • 5Barcelona
  • 6To the core
  • 7Stars collide
  • 8Ah love
  • 9Kiss of death
  • 10True moment

line up

Mic Jogwer (chant, guitare), Ruebi Walter (guitare), Reini Walter (basse), Andreas Plappert (batterie), Brigid Anderson (clavier, chant)

Musiciens additionnels : Eike Jogwer-Welz (choeurs)

remarques

chronique

Presque schizophrène, cet album, comme si le groupe s'y amusait en un chassé croisé entre ses anciennes atmosphères (le retour de Ruebi Walter n'y est peut-être pas étranger) et les nouvelles...'Fairy said', par exemple, nous évoque des échos de 'If two world kiss', avec cette énergie post punk un peu froide, mâtinée de déprime dominicale, laquelle fait mouche encore sur 'Storm rider'. Si le ton est moins écorché tout de même, quel bonheur de retrouver cette fraîcheur, cette spontanéité, dans l'écriture (la partie de guitare de 'Storm rider' est l'archétype de la mélodie simple et jouissive)...'Run from me' nous fait pourtant basculer vers un versant plus gothic rock de la force, plus représentatif du Pink turns Blue contemporain, encore que le groupe ne se détache jamais totalement des sonorités et d'une simplicité d'arrangement qui faisait sa patte à l'époque ('True moment'). C'est tant mieux; de mon point de vue, les Allemands n'ont jamais été si efficaces que dans cette économie d'éléments inutiles, ces ambiances fraîches, qui du coup permettent à 'Storm' de redéfinir une forme émotionnelle de par trop absente des derniers opus pourtant réussis. Inutile de se perdre en fausse nostalgie, Pink turns Blue a pris de la bouteille, exorcisé pas mal de démons, le ton sonne logiquement plus posé, mais Mic Jogwer paraît plus investi dans ses morceaux, se livre davantage, là où 'Phoenix', malgré ses qualités, le présentait surtout distant et professionnel. Moins besoin de production dès lors, la simplicité retrouve ses lettres de noblesse, les mélodies dévoilent leur beauté grise sans artifice. C'est simple, voilà selon moi le meilleur album depuis 'Aerdt', il est cohérent, humble, sincère, beau, triste aussi mais d'une tristesse baignée de lumière, comme un clair obscur dans le ciel après l'orage.

note       Publiée le mercredi 1 décembre 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Storm".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Storm".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Storm".