Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBlack Mountain › Wilderness heart

Black Mountain › Wilderness heart

cd • 10 titres • 42:49 min

  • 1The Hair Song
  • 2Old Fangs
  • 3Radiant Hearts
  • 4Rollercoaster
  • 5Let Spirits Ride
  • 6Buried By The Blues
  • 7The Way To Gone
  • 8Wilderness Heart
  • 9The Space Of Your Mind
  • 10Sadie

enregistrement

Pistes 1, 4, 6, 7 enregistrées à Sunset Sound, Hollywood et Hillside Manor, Los Angeles. Pistes 2, 5, 8 enregistrées au London Bridge Studio, Seattle. Pistes 3 et 20 enregistrées au The Fun Room, Vancouver et London Bridge Studio. Piste 9 enregistré au Fun Room, London Bridge Studio et Hillside Manor - Produit par Black Mountain, D. Sardy et Randall Dunn - Arrangements par Black Mountain - Ingés-son : Joshua Wells, Mell Dettmer , Randall Dunn , Ryan Castle - Mixé par D.Sardy, Ryan Castle et Cameron Barton à Hillside Manor - Masterisé par Stephen Marcussen

line up

Matthew Camirand (basse, guitare baritone), Joshua Wells (batterie, piano, chant, percussions), Jeremy Schmidt (orgue, synthé, mellotron), Stephen McBean (chant, guitares électriques et acoustiques, composition), Amber Webber (chant, percussions)

remarques

chronique

Styles
rock
hard rock
Styles personnels
hard rock mélodique à l'ancienne

C’est en quelque sorte un retour à la normalité pour Black Mountain. Après un In The Future étonnamment ambitieux et stoner pour le groupe, les canadiens de la côte ouest reviennent avec un opus bien plus classique et pop dans la forme, centré sur des compos plus courtes et moins instrumentales… Ce qui n’est pas forcément une bonne nouvelle vu que le chant n’est pas leur fort. Certes, Amber Webber a un timbre jex thothien (si vous ne connaissez pas Jex Thoth, bienvenue sur guts of darkness) classe, hautain et fleuri, mais c’est rarement elle qui chante, et dans tous les cas, elle est accompagnée de son homologue masculin. Ce retour à un style plus "classic rock" (on ne va pas parler de pop dès qu’il y a de la mélodie, quand même, si ?) nous délivre toutefois notre dose de hard rock aux guitares heavy à l’énergie solaire et communicative (Rollercoaster, et Let Spirits Ride qui lui succède, à enchaîner derrière Paranoid de Black Sabbath, sans oublier la chanson titre, seul reste du style de In The Future)… Même si la plupart des titres explorent un registre pastoral et printanier (The way to gone), quand ce n’est pas franchement estival et porté par un bon esprit hippie qui ne plaira pas à tous (le single The Hair Song). On dirait bien que Black Mountain nous invite à les rejoindre, justement, ces montagnes qui nous font de l’œil, et à se lover dans la chaleur leurs claviers vintage à l’ombre des épicéas… Difficile d’éviter les clichés quand on pratique un genre aussi intrinsèquement revivaliste. Rien que les titres, et particulièrement celui de l’album, qui ne laissait pas augurer du meilleur, semblent radoter l’imagerie du groupe. Plaisant et toujours délicieux quand on aime le style, mais anecdotique comparé au précédent. Ceux qui préfèrent les ambiances détendues et optimistes lui préfèreront peut-être Wilderness Heart, cela dit.

note       Publiée le mardi 26 octobre 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Wilderness heart".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Wilderness heart".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Wilderness heart".

Klarinetthor › jeudi 18 avril 2013 - 01:28 Envoyez un message privé àKlarinetthor

oubliez ce disque, le contenu est pire que la pochette. Donnez le à composter ou à votre requin blanc domestique le cas échéant

Note donnée au disque :       
Raven › jeudi 18 avril 2013 - 01:19 Envoyez un message privé àRaven
avatar

Il est dans une cage, et coincé dans le ciel en plus, et des arbres lui chatouillent le ventre, tu serais content toi d'être dans une cage si t'étais un requin ? Et puis rien ne dit qu'il soit vraiment énervé ce requin, si ça se trouve il éternue juste, peut être à cause du pollen, et tout de suite on le juge.

Dioneo › jeudi 18 avril 2013 - 00:28 Envoyez un message privé àDioneo
avatar

boumbastik › mercredi 17 avril 2013 - 23:09 Envoyez un message privé àboumbastik

wô piniase la pochette !!

sebcircus › vendredi 29 octobre 2010 - 20:39 Envoyez un message privé àsebcircus

Pas du tout d'accord avec ta chronique, les morceaux sont certes classique mais mélodiquement assez imparables

Note donnée au disque :