Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesYOtomo Yoshihide's New Jazz Quintet › Tails out

Otomo Yoshihide's New Jazz Quintet › Tails out

cd | 7 titres | 00:00 min

  • 1 Song For Che [ Charlie Haden]
  • 2 Reducing Agent
  • 3 Solvent Waltz
  • 4 Moons Shine [ James Blood Ulmer]
  • 5 Strawberry Fields Forever [ Beatles]
  • 6 Orange Was The Color Of Her Dress, Then Blue Silk [ Charles Mingus]
  • 7 Tails Out

enregistrement

Enregistré et mixé par Kondo Yoshiaki à Gok sound les 16 et 17 Juillet 2003 – Masterisé par Nakamura Toshimaru le 4 Aout 2003 – Produit par Otomo Yoshihide – Producteur exécutif : DIW / disk union

line up

Mizutani Hiroaki (basse), Tsugami Kenta (saxophones alto et soprano), Kikuchi Naruyoshi (saxophone ténor), Otomo Yoshihide (guitare), Yasuhiro Yoshigaki (batterie, trompette)

Musiciens additionnels : Sachiko M (ondes sinusoïdales sur les track 6 et 7), Takara Kumiko (vibraphone sur la 6), Kondo Yoshiaki (Binson echo machine sur la 5)

chronique

Le Jazz, c’est un univers quand même bien particulier. Personnellement, je ne suis pas de ceux qui en respectent la moindre parcelle par principe, parfois avant de connaître vraiment de quoi ils parlent d’ailleurs… Tout comme dans le rock ou la pop, il y à boire et à manger dans le jazz. Du bon et du mauvais. Lire que Charlie Haden, contrebassiste du quartette d’Ornette Coleman et donc de facto figure ultra-respectée et emblématique du free, a failli intenter un proçès à Robert Wyatt pour avoir repris son ‘Song For Che’, par exemple, ne me donne pas envie de respecter et encore moins de découvrir sa sainteté (je connais déjà sa talentueuse rejetonne et en resterais là). Bien sûr, les choses ont depuis changé pour Haden et pour le monde du jazz, mais qu’aurait dit Haden si Tails Out était sorti 30 ans plus tôt ? Il n’aurait pas dépareillé tant que ça, finalement, au milieu des Masayuki Takayanagi et autres terroristes de la scène free japonaise, sans doute la plus extrême au monde. La version ONJQ de Song for Che est incendiaire et sans pitié, comme l’était probablement ce guerillero de Che… Le saxophone ténor de Naruyoshi Kikushi (retenez son nom : on reparlera de ce mec, au moins aussi touche à tout que Yoshihide) enfle la gorge comme un oiseau préhistorique, avant que le groupe ne se lance à l’unisson dans une charge lente et dévastatrice… qui débouche sans transition sur Reducing Agent, impro tous azimuths qui déferle sur le pauvre auditeur incrédule avec l’aplomb d’un Sumo en rut. Ouch !! Le souffle à peine repris, on se prend Solvent Waltz dans les gencives, qui est tout sauf une valse, et où Yoshihide commence à jouer ce qui ressemble à des accords, toujours dans une frénésie qui semble improvisée, comme les ¾ du disque. C’est pourtant un album relativement peu surprenant pour un Yoshihide. On retrouve le même personnel et même studio (le fameux Gok sound) que Flutter en 2000, toujours dans une veine plus proche du downtown jazz foutraque et moderne New Yorkais que des travaux plus expérimentaux de Yoshihide. Avec, donc, toujours quelques reprises de standards du free, dont Moons Shine de James Blood Ulmer et Orange was the color of her dress, then blue silk de Mingus, méconnaissables en dehors du thème principal, et encore. La vraie surprise vient de la reprise de Strawberry Fields Forever : une vraie explosion de couleurs qu’on aurait pu renommer "cherry blossom forever", mais qui aurait pu prendre une dimension bien supérieure avec l’adjonction d’une chanteuse comme sur les disques du Otomo Yoshihide’s Jazz Orchestra. D’ailleurs, si les musiciens restent en forme virile tout du long (cette section rythmique haletante…), on finit presque par s’ennuyer sur ce Tails Out. Les ondes sinusoïdales de Sachiko M sont l’indispensable running gag bien connu des amateurs, et la longue jam titre n’apporte rien à un opus peut être trop prometteur dans ses premières minutes.

note       Publiée le mardi 26 octobre 2010

partagez 'Tails out' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Tails out"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Tails out".

ajoutez une note sur : "Tails out"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Tails out".

ajoutez un commentaire sur : "Tails out"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Tails out".