Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCreate › Words Just Get In The Way

Create › Words Just Get In The Way

cd | 3 titres | 74:46 min

  • 1 The Obsidian Eye (Live Studio 24/11/2008) [38:30]
  • 2 Closer Than You Think [24:30]
  • 3 Slave To The Groove(A Sequencer Workout) [11:46]

enregistrement

Composé, joué et enregsitré entre Septembre et Décembre 2008 au Backroom Studio

line up

Stephen Humphries (Synthés Dave Smith Prophet 08, Dave Smith Mono Evolver, Ensoniq Fizmo, Evolution Midi, Nord Lead 3, EMU PX 7, Roland V-Synth, Doepfer Schatwerk Sequencer et Korg ER1 MK2 Drum Machine)

Musiciens additionnels : Mike Daniel (Guitares sur Closer Than You Think)

remarques

Pour en savoir plus sur Create et entendre des échantillons sonores, visitez son site web; http://www.create-em.co.uk/
Disponible via Groove et sur le site de Create.

chronique

Create a le don de faire voyager l’auditeur à travers les méandres du temps et des éléments sonores cosmiques qui constituent sa faune musicale aussi diversifiée que ses influences. D’ambiant cosmique sombre et psychédélique d’un univers musical en perdition à un des rythmes éphémères et parfois sauvages, Words Just Get in the Way est un déroutant amalgame d’une musique qui a encore de superbes phases à explorer. Des phases que Stephen Humphries n’hésite pas à prendre d’assaut avec la détermination des premiers explorateurs. The Obsidian Eye est le premier des 3 longs titres qui meublent l’univers sonore de Words Just Get in the Way où les rythmes fragmentés sont isolés dans de lentes approches cosmiques et morphiques. Un chaleureux synthé perce les balbutiements galactiques de son intro pour valser tendrement dans un cosmos aux multiples signaux sonores. De délicates percussions s’y greffent et tambourinent candidement une douce rythmique visitée de lourds accords aux brèves harmonies patibulaires. De lentes strates d’un mellotron éthéré entourent cette première portion d’un tempo fragmenté, immergeant The Obsidian Eye dans un long carrousel musical où tout est en suspension. Les mouvements séquentiels, aussi isolés que les rythmes fractionnés, abondent dans une alternance asymétrique parmi d’oblongs passages atmosphériques entourés d’un synthé aux caustiques sonorités cosmiques et d’un tendre mellotron aux nappes ouatées et aux chœurs chthoniens. Mais lorsque les cadences naissent, elles sont tantôt violentes, tantôts délicieusement hypnotiques, et explosent dans un univers assiégé d’un synthé caustique et apocalyptiques truffés de superbes solos nasillards, unique aux sonorités de Create. Closer Than You Think offre une douce intro atmosphérique où les lentes strates d’un synthé morphique sont mordues avec acuité par la guitare très Floydienne de Mike Daniel (Hashtronaut). De lentes réverbérations caustiques cernent cette approche onirique où le tempo se dessine au travers une soie mellotronnée qui valse sur de croissantes pulsations et un synthé dessinant de splendides boucles aux échos encerclant. Hypnotiques et minimalismes les pulsations cadencées de Closer Than You Think évoluent lentement, sous le poids d’un synthé et d’une guitare qui s’échangent solos et accords rythmiques sur une structure qui croise en fin de parcours une superbe séquence aux tintements limpides avant de conclure dans les nappes atmosphériques de son introduction. Slave to the Groove débute lentement. De lentes strates résonnantes et torsadées imbibent un néant musical qui tranquillement prend forme sur des pulsations qui avancent à pas de loups sous les lourdes résonnances d’un synthé caustique. Le rythme pulsatoire s’accentue autour d’un beau mellotron brumeux, alors qu’une séquence ondulante y ajoute une hybridité cadencée qui évolue sous les boucles d’un synthé aux solos ondoyants. Électronique, syncrétique et caustique, Words Just Get in the Way traverse multiples galaxies sonores afin d’offrir un solide album d’une MÉ qui s’éloigne des habituels sentiers de la Berlin School. Toujours influencé des ambiances atmosphériques d’Air Sculpture, Create continue de développer un monde musical qui lui est propre. Un univers pas toujours facile à apprivoiser et où la créativité musicale évolue parmi diverses oscillations autant hybrides que parallèles à ses fugaces passages mélodieux.

note       Publiée le mardi 12 octobre 2010

partagez 'Words Just Get In The Way' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Words Just Get In The Way"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Words Just Get In The Way".

ajoutez une note sur : "Words Just Get In The Way"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Words Just Get In The Way".

ajoutez un commentaire sur : "Words Just Get In The Way"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Words Just Get In The Way".

Phaedream › samedi 16 octobre 2010 - 14:47  message privé !
avatar

Parce qu'il y a erreur. C'est un 4 boules...Désolé et merci pour le commentaire.

Dreamer › samedi 16 octobre 2010 - 11:55  message privé !

La critique est un peu déroutante, en effet, celle-ci montre bien les aspects positif de l'album, mais assez peu les aspects négatifs. On s'attend a 4 ou 5 boules, pourquoi 3 ? Il serait intéressant d'ajouter les inconvénients de l'album.