Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHThe Hangman's Joke › Fausse Mémoire

The Hangman's Joke › Fausse Mémoire

cd • 15 titres

  • 1The weapon
  • 2Dry leaves
  • 3The one-eyed red cat
  • 4Dolly one
  • 5Land
  • 6The queen of nowhere is having a walk
  • 7The pilgrim
  • 8Take place
  • 9Námorník
  • 10If
  • 11Hélas
  • 12Le serpent
  • 13A girl like an animal
  • 14Motýl
  • 15Seven roses

enregistrement

Colors Studio, Suisse

line up

Dominique Bubanec (chant), Christian Rossé (guitare), Sarah Pittet (batterie, choeurs), Jay (basse), Julia Baniewicz (violon)

remarques

chronique

Encore un cd qu'il était temps que je chronique, voilà déjà six ans qu'il est sorti et pour les Hangman's Joke, produire enfin leur premier album, après quelque quinze années de carrière, fut probablement un événement riche en émotions. Une formule à base de gothic rock, d'électricité, avec un instrument classique (en l'occurrence le violon qui a remplacé le violoncelle) rôdée encore et encore au travers des nombreux concerts donnés par le groupe qui nous avait déjà livré deux minis...Comme j'aurais voulu être à la fête ! Ne vous méprenez pas, les compositions sont toujours aussi efficaces, variées et riches, les musiciens maîtrisent leurs instruments, n'hésitent pas les changements de tempi, dosent l'électricité (entre cristal cold wave et lourdeur rock) et une note plus poétique sans mièvrerie aucune (le violon assure de très belle manière), les mélodies sont bien ficelées ('Land', 'The Pilgrim', 'Take place', 'If', 'Hélas'...)...Mon problème est dans la production qui, elle, manque clairement de professionnalisme. Mince, quoi, Dominique a une jolie voix, pourquoi ne pas la doubler, lui donner un peu d'écho, des effets de choeur, de profondeur au lieu de la laisser si sèche ? D'autant qu'elle est très poussée au mixage...Et cette batterie, c'est mou, un peu de puissance, que diable ! S'il s'était agi du premier essai du groupe, j'aurais applaudi, mais là, nous n'avons pas affaire à des débutants, j'estime que leur musique méritait d'être servi par un meilleur travail en studio. Cette qualité musicale fait de 'Fausse mémoire' un disque excitant mais il est regrettable que pour ce qui restera probablement l'unique album des Neuchâtelois, tous les moyens n'aient pu être mis en oeuvre pour en faire un objet exceptionnel. Reste une belle collection de morceaux drôlement bien composés, peut-être étais-je trop gourmand ?

note       Publiée le lundi 11 octobre 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Fausse Mémoire".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Fausse Mémoire".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Fausse Mémoire".