Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSodom › Mortal way of live

Sodom › Mortal way of live

cd | 13 titres | 53:13 min

  • 1 Persecution mania [4:33]
  • 2 Outbreak of evil [3:22]
  • 3 Conqueror [2:47]
  • 4 Iron fist [2:42]
  • 5 Obsessed by cruelty [10:38]
  • 6 Nuclear winter [5:35]
  • 7 Electrocution [5:15]
  • 8 Blasphemer [3:43]
  • 9 Enchanted land [3:50]
  • 10 Sodomy & lust [4:43]
  • 11 Christ passion [6:00]
  • 12 Bombenhagel [6:27]
  • 13 My atonement [5:44]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

chronique

Après 2 albums, dont un très remarqué, et deux mini-LPs, les trois Sodom sortent leur premier album live et, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils le sortent tôt par rapport à un certain nombre de groupes. Mais le résultat n’en est pas moins intéressant, il permet de voir ce que le groupe "a dans l’bide" sur scène. Avec "Mortal way of live", pas d’intro symphonique sur fond de cris d’adolescentes pré-pubères devant un beau ténébreux qui pourrait être leur père, et pas d’arrivée triomphale façon rock-star qui aime plus se faire acclamer que jouer sur scène. A peine appelés virilement par une foule pour le moins acquise, Tom Angelripper et ses acolytes attaquent sèchement avec une courte intro avant d’enchaîner sur "persecution mania" et d’autres de leurs tubes comme "nuclear winter", "sodomy & lust", "bombenhagel" et une reprise de Motorhead, "iron fist", groupe pour lequel les Sodom ne cachent pas leur admiration. En live, Sodom adopte une démarche similaire à celle de Slayer : ça enchaîne les chansons sans transition ou presque et ça ne parle – de ce fait – que très peu avec le public, mais en a-t-il vraiment besoin ? En effet, cet album live est enregistré en Allemagne, dans une petite salle, mais l’enregistrement est de bonne qualité même si on aurait voulu entendre un peu plus la basse de Tom. Mais n’est pas Steve Harris qui veut et peu peuvent se permettre de la mettre en avant comme dans le Iron Maiden d’autrefois. 55 minutes de pure défonce tout de même avec ce trio teuton et on en redemande.

note       Publiée le samedi 25 septembre 2010

partagez 'Mortal way of live' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Mortal way of live"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Mortal way of live".

ajoutez une note sur : "Mortal way of live"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Mortal way of live".

ajoutez un commentaire sur : "Mortal way of live"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Mortal way of live".

Harry Dickson › dimanche 16 juin 2013 - 13:32  message privé !

Héhé. Bourrin Force.

Note donnée au disque :