Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSodom › Obsessed by cruelty

Sodom › Obsessed by cruelty

cd • 12 titres • 39:41 min

  • 1Intro (The Rebirth...)0:55
  • 2Deathlike Silence5:18
  • 3Brandish The Sceptre3:00
  • 4Proselytism Real 3:26
  • 5Equinox3:38
  • 6After The Deluge4:53
  • 7Obsessed By Cruelty5:06
  • 8Fall Of Majesty Town4:06
  • 9Nuctemeron3:03
  • 10Pretenders To The Throne2:39
  • 11Witchhammer1:46
  • 12Volcanic Slut2:58

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

line up

Tom Angelripper (basse et chant), Chris Witchunter (batterie), Destructor (guitare)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
thrash metal
Styles personnels
thrash punk

2010 marquera pour l’éternité l’arrivée de Sodom sur Guts of Darkness et c’est avec ce premier LP que, 24 ans avant, le trio teuton commence réellement sa carrière après le mini-EP "In the sign of evil". On sent tout de suite, dès l’intro – aussi ratée qu’immonde – que la production fait défaut dans ce premier opus. Elle est par contre remplacée par une certaine "fraîcheur". Sodom pratique un thrash metal sans fioritures, tel qu’il se pratiquait outre-Rhin dans les années 80, à la croisée des chemins du black metal primitif de Celtic Frost ou Venom, de Motorhead, et du punk. D’ailleurs Tom Angelripper (NDLA : le pseudonyme de Tom Warrior était déjà pris) est aussi bon chanteur que Wattie Buchan… c’est dire… Il résulte donc de ce joyeux mélange un thrash metal très punk, direct, sans concession et très noir. Le coté Thrash-punk se voit dans "deathlike silence", "equinox" ou "obsessed by cruelty". On voit par contre poindre l’influence Celtic Frost / Venom dans "proselitysm real" et on voit enfin dans les autre morceaux comme "witchammer" les prémices des futurs albums du groupe. "Obsessed by cruelty" sonne comme un album de circonstance, celui d’un groupe signé parmi d’autres de ce style à cette époque et qui doit sortir illico presto – ou plutôt : schnell - des chansons vite composées pour honorer ce nouveau contrat. Pour autant, parmi cette masse, Sodom a survécu et poursuit sa carrière. Aussi, on mettra 4 sur 6 à "Obsessed by cruelty" compte tenu de la suite de la carrière de ce groupe désormais culte.

note       Publiée le mardi 21 septembre 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Obsessed by cruelty".

notes

Note moyenne        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Obsessed by cruelty".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Obsessed by cruelty".

fallon › vendredi 2 février 2018 - 10:17 Envoyez un message privé àfallon

le titre éponyme est tout de même une sacrée baffe dans la gueule. Bien primaire et malsain.....

Demonaz Vikernes › lundi 15 février 2016 - 14:43 Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

Une prod mieux que l'EP , mais des compos moins percutantes, à l'arrivée c'est toujours pas mon truc...

Note donnée au disque :       
metalgrave › mardi 3 avril 2012 - 07:50 Envoyez un message privé àmetalgrave

aie ! le son cracra mais bon c'est d'epoque

taliesin › samedi 25 septembre 2010 - 14:18 Envoyez un message privé àtaliesin

Celui-ci + 'In the sign of evil', un duo gagnant ! Je suis moins fan de ce qu'ils ont fait dernièrement, mais ça reste un bon groupe de thrash, qui en effet lorgnait tantôt vers le crust, tantôt vers le black...

Note donnée au disque :       
Shelleyan › mercredi 22 septembre 2010 - 22:40 Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Le son n'est vraiment pas terrible et d'un point de vue punk, je trouve ça plutôt banal...Rien qui m'accroche, ça tabasse et c'est tout...