Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCabaret Voltaire › Nag nag nag

Cabaret Voltaire › Nag nag nag

45t • 2 titres • 00:00 min

  • 1Nag nag nag
  • 2Is that me ? (finding someone at the door again)

enregistrement

Enregistré par "Jeoff" Travis et Mayo Thompson - Nag nag nag enregistré en avril 1979, Is that me enregistré en live en Juin 1975

remarques

Artwork par C.V. - Photo par Richard Waters

chronique

Cabaret Voltaire était l’auteur du 3ème single jamais sorti sur Rough Trade. C’est dire si Geoff Travis avait une politique suicidaire et sans compromis… C’est Jon Savage, le rock critic défricheur des toutes premières musiques électroniques dansantes, qui avait fait découvrir le duo de Sheffield à Travis, via une chronique dithyrambique de leurs bandes démo. Ni une ni deux, le groupe, comprenant sa chance inespérée, signe derechef, puisqu’ils n’étaient pas engagés à Factory, qui avait publié leur toute première sortie (sur « A Factory Sample » disque-carte de visite du label tout juste fondé). Voici donc Nag Nag Nag, single proto-électro bien régressif et crétin, qui fait en quelque sorte le pont entre toute la frange punk dans laquelle Thompson s’est plongée dès son arrivée à Londres, et l’indus encore naissant. Enfin, Indus… Ceux qui connaissent Cabaret Voltaire savent que ce groupe ne peut pas vraiment être classé dans cette catégorie, bien que leur radicalité fait qu’aucune autre étiquette n’arrive à leur coller sur le front. On parlerait plutôt de synthpunk, ici. Enfin pour la face A, avec son refrain insupportable, car la face B est un genre d’expérimentation évoquant les tentatives électroniques de la musique contemporaine des années 60/70. Le tout est toujours servi par une production ultra-garage à faire passer les Sonics pour Rufus Wainwright. Un single trop court pour faire fuire les impétrants de votre salon/chambre en fin de soirée, donc d'autant moins utile...

note       Publiée le samedi 4 septembre 2010

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Nag nag nag" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Nag nag nag".

notes

Note moyenne        5 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Nag nag nag".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Nag nag nag".

ericbaisons Envoyez un message privé àericbaisons

j'ai dis ça rapidement pour résumer, je ne connais pas tout CB, encore moins tout the Fall (qq'un?), et je ne suis pas non plus allé partout entre Chartres et Orleans

Note donnée au disque :       
mangetout Envoyez un message privé àmangetout

Je pense que personne n'ira jusqu'à "The crackdown" et encore moins au delà ?

dariev stands Envoyez un message privé àdariev stands
avatar

Le coffret 74-76, celui avec les reprises des Seeds et Velvet c'est ça ?

mangetout Envoyez un message privé àmangetout

Pour rebondir sur ce que dit Dariev sur un hypothétique classement dans la catégorie "indus" du groupe, quand on écoute un morceau comme "Premonition" sur The voice of america" on ne peut que penser à l'univers mécanique, machinique, sale et huileux de l'usine, alors certes pas au sens qui lui donne Throbbing Gristle, mais oui industriel me semble être judicieux pour de nombreux morceaux comme celui-ci. Ceci dit on n'utilise pas l'étiquette indus pour Faust, Kluster ou Conrad Schnitzler (non eux ils ont produit de la musique dans les années 70 tout en étant allemands donc ad vitam aeternam ils produiront du krautrock) ce qui décrédibilise un poil à mon avis l'envie de poinçonner à tout va.

Wotzenknecht Envoyez un message privé àWotzenknecht
avatar

Je pense me cogner aux vieilleries, TVOA, Mix-UP et le coffret 74-76