Vous êtes ici › Les groupes / artistesRReykjavik ! › The blood

Reykjavik ! › The blood

cd • 10 titres

  • 1Kate Bush
  • 2Acid rain
  • 3Repticon
  • 4Æji, plis !
  • 5We're not ready for a relationship with God
  • 6Campo Viejo 2004
  • 7Terrorocracy feat. Ben Frost
  • 8Fokk Nietzsche
  • 9I am the talking tree
  • 10Random acts

extraits vidéo

informations

Greenhouse Studios, Breiðholt, Islande, août-octobre 2008

www.reykjaviktheband.com

line up

Kristján Freyr Halldorsón, Asgeir Sigurðsson, Valdimár Johannsson, Bóas Hallgrimsson, Haukur S. Magnússon, Gðmundur B. Halldorsón

chronique

Je suis tombé sur Reykjavik ! via Myspace mais il m'a fallu un certain temps pour comprendre que nous avions affaire à un groupe et non à une manifestation ou un quelconque festival. Je ne sais plus trop pour quelle raison j'ai commandé ce disque mais je me suis lancé...Ni vraiment à tort ni vraiment à raison. 'The blood' contient pas mal de beaux moments, ainsi le début de 'Kate Bush' post punk à souhait avec sa batterie tribale, 'Repticon' et son côté Lords of Altamont version 2010, la mélodie de 'We're not ready for a relationship with God'...Nos turbulents lascars mélangent l'arrogance des premiers Blur avec un zeste de Smashing Pumpkins, un peu de Sonic Youth sans oublier quelques clins d'oeil post punk et une larme de Butthole Surfers pour un disque qui regorge d'énergie. De ce point de vue, rien à dire, le combo balance un rock indie électrique et sauvage à bondir dans tous les sens tel un ressort, il varie les angles d'attaque, sans jamais vraiment faire dans la retenue non plus. Ce qui m'ennuie un brin, ce sont les vocaux souvent hurlés ou passés aux effets qui finissent par lasser; j'avoue aussi que cette saturation d'électricité gâche parfois l'ambiance d'un titre. Des exemples ? 'Kate Bush' qui démarrait bien, post punk dans les règles, et soudain éclate en ardeur juvénile saturée facile, 'Terrorcracy feat. Ben Frost' plutôt écorché et réussi mais dont on zapperait volontiers un ou deux passages où le chanteur hurle comme un possédé. Par moment, la musique de Reykjavik ! m'évoque celle de The Faint, l'optique new wave en moins et la pêche hardcore en plus. Vue positivement, cette violence évite aux Islandais d'être pris pour un groupe pour ados, surtout que les gars ne maîtrisent pas trop mal leurs instruments. En vieux con que je suis, j'aurais apprécié pourtant que les ambiances se posent davantage au lieu d'être fractionnées au milieu d'explosions de rage. Restent quelques bons moments et une sacré louche d'humour décalé ('I'm the talking tree', sorte d'acapella pour timbre black metal) qui me conduisent à un bilan mitigé mais pas totalement négatif, ne fut-ce que pour les mille petits détails (clavier, basse démente, énergie...) qui parsèment le disque de ceux que j'ai entendu surnommés 'Les quatre 'Mon petit poney' de l'Apocalypse'...Voilà qui en dit long sur la folie de ces jeunes gens.

note       Publiée le mercredi 25 août 2010

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

Butthole Surfers - Independent worm saloon

Butthole Surfers
Independent worm saloon

The Faint - Danse macabre

The Faint
Danse macabre

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "The blood" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "The blood".

    notes

    Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

    Connectez-vous ajouter une note sur "The blood".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "The blood".