Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCompilations - Divers › Red Syndrome, Act I - 1966-76

Compilations - Divers › Red Syndrome, Act I - 1966-76

cd • 13 titres

  • 1Unequal Treaty: 'Massacres from 1966-1976'
  • 2Hatred in eyes: 'Bloody red sun'
  • 3Mahonona: '9.2.7'
  • 4Madness & Civilization: 'Madness'
  • 5Torturing Nurse: 'The memory of tear'
  • 6Requiem of Chaos: 'Great leap forward'
  • 7ShuQi: 'The red inferno'
  • 8Badge of blood: 'This is war'
  • 9Good for nothing: 'Inhumanity'
  • 10Claustrophobia: 'Red phobia'
  • 11Most of the taciturn: 'Desolate'
  • 12Songs over ruin: 'Physical struggle'
  • 13ZhuRong: 'Illusion'

remarques

Deux bonus cachés se trouvent en piste 19 (celui-ci est superbe) et 20.
Pochette spéciale A5 en carton lustré.

chronique

La Chine serait-elle en train de bouger ? On en doute lorsque l'on se rend compte à quel point la population reste manipulée, combien l'accès à l'information est contrôlé et comme une quelconque contestation demeure fragile. Toujours est-il qu'un nouveau label originaire du pays de Mao, Midnight Records (en collaboration avec Collapse of Utopia), nous surprend tout soudain avec cette compilation basée sur le thème de la Révolution Culturelle groupant des formations industrielles, noise et dark ambient qui nous content en treize pièces dix ans de souffrance, de peur et de violence. Inutile de vous dire qu'à part Most of the Taciturn je ne connais pas le moindre de ces groupes mais après une écoute intense pour les nerfs, je puis vous affirmer que cette galette (emballée dans un beau packaging) s'adresse aux amateurs d'industriel extrême. Tout ici est collage de samples, grincements, fréquences distordues, discours criés et autres bruits; difficile d'extraire un titre plutôt qu'un autre, je vois davantage cet objet comme un tout cohérent dans sa violence organique, terrible quant aux fantômes qu'il évoque et à écouter comme tel. Certaines formations se dégagent par leur aspect extrême (ShuQi qui donne dans le bruitisme, Torturing Nurse), d'autres par une touche plus solennelle (Badge of blood et Most of the Tacturn plutôt martiaux dans l'approche), enfin certaines nuancent le propos en mixant indus et ambient (Unequal treaty, Zhurong). Cas à part, je mentionnerais encore Songs over ruin pour son optique tribale qui pourrait plaire aux fans de Memorandum. Voilà une compilation que l'on sent soignée; on pourrait lui reprocher un certain manque d'originalité musicale mais d'un autre côté, le thème et le point de vue qu'elle propose restent relativement neufs...Peut-on dès lors se permettre de juger des artistes vivant aujourd'hui encore les conséquences de ces terribles événements ?

note       Publiée le mardi 24 août 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Red Syndrome, Act I - 1966-76".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Red Syndrome, Act I - 1966-76".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Red Syndrome, Act I - 1966-76".