Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistes11 200 000 Dead Tibetans › 1 200 000 Dead Tibetans

1 200 000 Dead Tibetans › 1 200 000 Dead Tibetans

cd | 12 titres

  • 1 Ganden [4:00]
  • 2 Sangyip [4:18]
  • 3 Ngalam Thongla [4:06]
  • 4 Kilalunpa [5:20]
  • 5 Seitru [4:41]
  • 6 Lithang [6:51]
  • 7 nGolok [4:26]
  • 8 Powo Tramo [5:01]
  • 9 Labrang Tashi Kyil [4:08]
  • 10 Gutsa [3:10]
  • 11 Nadnpa [3:46]
  • 12 Drapchi [4:14]

line up

Aucune info sur le line-up, tout juste devine-t-on qu'il s'agit des membres de Raksha Mancham.

remarques

L'intégralité des bénéfices engrangés par le disque ont été reversés à des associations de protection de la culture et du peuple Tibétain

chronique

Un pamphlet incendiaire terrible, insoutenable. Avec son livret exhaustif, il se rend aussi difficile à lire qu'à écouter. Raksha Mancham met de côté son projet principal et balance ici les faits, et rien que les faits, sur la répression chinoise au Tibet. Le nombre édifiant de morts, qui rapproche l'oppression à un génocide pur et simple, ne part pourtant qu'après 1950 même si la lutte pour l'indépendance du Tibet est bien plus ancienne. Les quarante-huit pages du livret énumèrent froidement les pertes conflit après conflit ; énonce les différentes violations des droits de l'homme commis par la Chine, puis méthodes de torture, croquis et témoignages à l'appui. Puis les photos, les actes d'accusations, les moyens d'action. Et la musique, telle une matraque, assomme l'auditeur comme "Nuit et Brouillard" de Resnais l'a fait : on ressort vide, terriblement vide devant tant de haine et de barbarie pourtant si humaine (je me refuse malheureusement au terme 'inhumain' qui est bien souvent apposé à des actes qui justement nécessite une imagination bien humaine ; aucune autre créature n'atteignant ce niveau d'épouvantable cruauté). La musique, donc, est un amas chaotique de percussions saturées, de grincements, de hurlements (sorte de mashup entre Test Dept, Einstürzende Neubauten, NON, Muslimgauze, Crash Worship et Dissecting Table) sur lesquels, Raksha Mancham oblige, les voix récitent dans un ton sentencieux des faits et encore des faits ; s'attarde parfois sur l'histoire d'une victime, parfois sur des actes ou des lieux précis. La musique cacophonique industrielle n'a jamais trouvé meilleur usage ; que dire du lent et glauque avec 'Lithang' et ses brûlés, 'nGolok' et ses noyés ? La terre tremble sous les actes d'accusations si édifiants que l'on vient à se poser des questions bien plus lourdes : tandis que l'Europe continue à se flageller depuis la Shoah, un autre génocide continue à avoir lieu à la vue de tous, et se poursuivent sur le troisième millénaire. Guts of Darkness n'est pas un site politique mais ce disque l'est indéniablement ; il vous pénètre le crâne à coup de barre de fer et retourne comme un gant ce que les médias rechignent encore à montrer ; en ce sens ce disque est abominable – et il n'est malheureusement qu'un disque.

note       Publiée le mardi 24 août 2010

partagez '1 200 000 Dead Tibetans' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "1 200 000 Dead Tibetans"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "1 200 000 Dead Tibetans".

ajoutez une note sur : "1 200 000 Dead Tibetans"

Note moyenne :        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "1 200 000 Dead Tibetans".

ajoutez un commentaire sur : "1 200 000 Dead Tibetans"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "1 200 000 Dead Tibetans".

Hallu › lundi 18 mars 2019 - 13:16  message privé !

Dur à écouter car il sait pas parler anglais. Pourquoi ne pas avoir fait le discours en français ? Là il mâche ses mots c'est horrible. Dommage car le reste est très intéressant.

Note donnée au disque :       
ericbaisons › lundi 3 septembre 2012 - 20:15  message privé !

ce qui me frappe après pas mal d'écoutes c'est le manque total de maitrise de certaines parties des discours, je ne sais si c'est dû à la langue ou quoi... au lieu de faire perf arty ça rend le truc bien réel, le mec qui lit un communiqué dont il réalise avec effroi l'horreur en même temps que l'auditeur.

Note donnée au disque :       
ericbaisons › vendredi 1 octobre 2010 - 21:12  message privé !

Ca y est je l'ai reçu! Ils ne se foutent pas de notre gueule j'ai rarement vu un livret aussi explicatif.

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › lundi 30 août 2010 - 15:03  message privé !

tu as besoin qu'on te tienne ta petite souris ?

Note donnée au disque :       
empreznor › lundi 30 août 2010 - 14:55  message privé !

Que veux-tu faire contre ceux qui cherche au bon endroit mais de façon incorrecte?