Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesEEpic › Of tears and blood...

Epic › Of tears and blood...

cd • 7 titres • 30:00 min

  • 1The ages of war (intro)2:28
  • 2The howling of the dark sword7:56
  • 3The garden of sin5:35
  • 4Of tears and blood0:50
  • 5The new dawn5:50
  • 6Where the night never ends6:17
  • 7The walking shadow (outro)0:47

line up

Emrys evalalch of Belostheme (chant) , Lord Silmaeth (guitare) , Lord Hyphares (guitare) , Lady Morrigan’n (basse) , Lord Korgan (clavier) , Knight Hydraoth (batterie) , Sir Méliador (violoncelle)

remarques

chronique

Styles
black metal
metal extrême
Styles personnels
black symphonique et mélodique

Je me souviens avec émotion de mes débuts dans la chronique et le journalisme amateur. C’était les années 90, on composait le zine sous windows 95 (et encore…), on le tirait sur l’imprimante à jets d’encre de la maison (ça nous coûtait une cartouche entière !) et on allait au magasin de reprographie du coin pour le faire photocopier voire relier (si on était riche…), et les démos que nous recevions étaient le plus souvent en K7 audio, enregistrées artisanalement, avec une jaquette photocopiée et pliée à la main. Lorsque nous recevions un CD, rareté ! c’était comme un trésor. Bon, attention ! je ne suis pas nostalgique de cette époque non plus, qu’est-ce que c’est bon de pouvoir charger autant de son qu’on veut sur le net et de recevoir des démos qui se différencient à peine des albums par leur qualité, merci internet et les NTIC ! Bref, je m’égare, revenons à nos montons comme disait Panurge (ou le chef de la majorité actuelle ? je ne sais plus…). Parmi les trésors que j’ai reçu à cette époque, je mentionnerai donc "Of tears and blood…" du groupe francilien EPIC dont j’avais déjà acheté la première démo juste avant un concert de CRADLE OF FILTH. Premier constat : il faut tourner à fond la molette du son de la stéréo car c’est enregistré beaucoup trop bas. Mais, hormis cela, EPIC nous offre un black metal très mélodique et symphonique, influencé par CRADLE OF FILTH et consorts sans pour autant que la copie soit trop évidente comme pour WYKKED WYTCH. Une musique très agréable à écouter, même si pas forcement très complexe. La seule originalité de ce groupe, et pas des moindres finalement, est l’utilisation du violoncelle. Il s’entend peu, sauf sur "the howling of the dark sword", mais cela a le mérite de "vieillir" le son du groupe, ce qui colle parfaitement à leur concept puisqu’il propose dans ce maxi une histoire complète médiévale fantastique. Ça, c’est assez classique dans le black metal, certes. Et si on ajoute à cela quelques petits détails comme le soin apporté à la jaquette, la précision des corpse paints des membres et le fait que le chanteur, d’origine américaine, maîtrise parfaitement la langue de Shakespeare, on obtient un premier maxi très bien fait, agréable et très prometteur. Hélas, le groupe n’a pas percé, il n’existe d’ailleurs plus, tout comme le label ce me semble. Il est pratiquement impossible aujourd’hui de se procurer "Of tears and blood…", du moins en cd. Pour les autres moyens, ça vous regarde… EPIC a finalement a été une de mes déceptions à mes débuts, en cela que j’ai vu percer des groupes sur lesquels je n’aurais pas misé trois kopecks (non, pas de noms) et des groupes prometteurs comme EPIC n’ont jamais fait leur trou. Je me dis toujours aujourd’hui que les cochons auront de la confiture pendant encore longtemps… 4,5 sur 6

note       Publiée le jeudi 19 août 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Of tears and blood...".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Of tears and blood...".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Of tears and blood...".