Vous êtes ici › Les groupes / artistesFA Forest Of Stars › The Corpse of Rebirth

A Forest Of Stars › The Corpse of Rebirth

cd • 5 titres • 63:36 min

  • 1God
  • 2Female
  • 3Male
  • 4Earth and Matter
  • 5Microcosm

enregistrement

Silent City Productions, 2007

line up

Mister Curse (vocaux), Katheryne, Queen of the Ghosts (violon, flûte, vocaux), The Gentleman (synthé, piano, percussions, batterie), Mr T.S. Kettleburner (guitares, basse, vocaux)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal avant-gardiste

Voilà le genre de groupe qui me plaît bien. Une bande de parfaits inconnus qui débarque de nulle part, sans même une petite démo pour se présenter, faire connaissance, rien, et qui proposent un premier album d'exception avec un univers personnel déjà bien réfléchi. S'inspirant de l'époque victorienne, le "Gentleman's Club of A Forest of Stars" aurait donc enregistré cet album en 1887 sur des cylindres phonographiques pour une fidélité audio supérieure. C'est pas commun et c'est rafraichissant, surtout pour un groupe de black metal. Là où c'est encore mieux, c'est que la musique est à l'avenant de tout ça et l'on se rend compte que parler de black metal est finalement assez restrictif, tant la musique du groupe va au delà. On prend conscience de ce fait dès le morceau d'ouverture, tout simplement superbe. Ça commence avec un violon gorgé de Spleen, puis les guitares arrivent, le soutiennent un peu et enfin, la voix fait son entrée. Cette voix, c'est celle de quelqu'un en proie à des hallucinations et qui essaye de les combattre. On s'imagine maintenant se promener sous les étoiles en pleine campagne anglaise dans un complet 3 pièces, haut-de-forme sur la tête et canne à la main tout en savourant un thé aux psilocybes, pendant que ce fou vous demande si vous voyez le soleil se cacher dans un coin. Les pistes suivantes ne sont pas en reste, bien sûr. "Female" et sa sublime entrée en matière au piano ainsi que son final rageur, le trio basse-batterie-voix féminine sur "Male", des percussions qui viennent d'on ne sait où sur "Earth and Matter"... Dans l'ensemble, la musique d'A Forest of Stars brasse énormément d'éléments qui rendent le tout très dense et on voit parfois la limite de cette richesse dans des approximations dans les arrangements. Cela fait que, les pistes étant plutôt longues, on se prend de temps en temps à s'ennuyer un peu. En dépit de ça, "The Corpse of Rebirth" montre un groupe original qui saura sûrement canaliser son potentiel au prochain album (et qui, au passage, nous gratifie d'un artwork absolument magnifique). 4,5

note       Publiée le mercredi 18 août 2010

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "The Corpse of Rebirth" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "The Corpse of Rebirth".

notes

Note moyenne        4 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "The Corpse of Rebirth".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "The Corpse of Rebirth".

Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Reçu ce matin (mon 5ème groupe de black maintenant que j'ai revendu Abruptum) et j'avoue que je suis scotché. Comme le dit la chronique ça traîne parfois en longueur mais il y a des moments incroyables comme 'God' qui vaut à lui seul l'achat...C'est fou comme le violon est intégré naturellement dans la musique, quant aux vocaux, j'aime, ils sont plus désespérés que 100% extrêmes (ouf !), d'où une touche écorchée jouissive.

born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo

trop en place, oui, pas assez hagard

Note donnée au disque :       
Nokturnus Envoyez un message privé àNokturnus
avatar

faut que je réécoute ça mais ça m'avait surtout paru plus en place qu'ici (d'où le côté pompeux peut-être)

Note donnée au disque :       
born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo

personnellement je le trouve un peu trop musclé et pompeux

Note donnée au disque :       
Nokturnus Envoyez un message privé àNokturnus
avatar

yep, je voulais enchainer dessus en fait mais... (ça arrivera mais en tout cas, il confirme ce que je pensais)

Note donnée au disque :