Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDwelling › Ainda é noite

Dwelling › Ainda é noite

cd | 11 titres

  • 1 Vigília
  • 2 Acordar
  • 3 Ainda é noite
  • 4 Sou eu !
  • 5 Forget me not
  • 6 Some love, please ?
  • 7 Da minia ausência
  • 8 Enthralled
  • 9 Fujo de mi
  • 10 What if...?
  • 11 Opus DCXVI

enregistrement

Equilibrium Music Studio, Lisbone, Portugal

line up

Catarina Raposo (chant), Sílvia Freitas (violon), Alexandra Bochmann (violon), Moritz Branco (guitare classique), Núno Roberto (guitare classique, guitare portugaise), Jaime Ferreira (basse, basse fretless)

chronique

Styles
folk
heavenly
Styles personnels
saudade/néoclassique

Dwelling n'existe plus...Il y aurait de quoi en pleurer...A moins que ce ne soit la musique...Comme si cette galette se devait d'être un épitaphe, le groupe semble avoir voulu plonger au plus profond du folklore de son pays, délaisser un brin le cabaret de l'opus précédent, retrouver le sentiment de 'saudade' (mot difficilement traduisible mais exprimant un désir intense pour quelque chose que l'on a perdu mais qui pourrait revenir un jour...ou pas) baignant les chansons de Amalia Rodrigues, de Madredeus, dont les musiciens de Dwelling pouvaient légitimement se présenter comme les héritiers. Leur musique délicate incarne cette forme de mélancolie à tel point qu'après écoute de cet album, on a comme l'impression que quelque chose nous manque...Aurions-nous été Portugais dans une vie antérieure ? Sommes-nous donc exilés loin de notre patrie ? Ces accords délicats à la guitare sèche, ces violons en pleurs, ce chant incroyablement beau, portent entre leurs lignes les crépuscules au bord de la mer, les pas qui traînent dans les rues désertes de ces villages aux murs blancs, les collines sèches léchées par le ciel d'été, la beauté des madones aux portes des églises...C'en est si beau que cela fait presque mal et pourtant, on sourit à travers ses larmes. Dwelling est ici au sommet de son art et si les compositions en anglais sont superbes, elles n'ont pas le charme de celles dans la langue de Pessoa. Il serait facile de poursuivre en évoquant les images qui viennent à l'esprit mais est-ce bien utile ? C'est aux sentiments que ces notes s'adressent, elles doivent donc se ressentir...Une chose est certaine, c'est du grand art. Comme quoi, Sud et soleil ne riment pas toujours avec joie...

note       Publiée le jeudi 12 août 2010

partagez 'Ainda é noite' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Ainda é noite"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Ainda é noite".

ajoutez une note sur : "Ainda é noite"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ainda é noite".

ajoutez un commentaire sur : "Ainda é noite"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ainda é noite".

gregdu62 › vendredi 1 octobre 2010 - 20:19  message privé !

"Acordar" est vraiment splendide, je la passe en boucle!

Note donnée au disque :       
gregdu62 › vendredi 1 octobre 2010 - 11:43  message privé !

MAGNIFIQUE !!! Un très bel album; découverte inspirée par cette belle chronique de Twilight.

Note donnée au disque :