Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDead Or Alive › Mad, bad and dangerous to know

Dead Or Alive › Mad, bad and dangerous to know

cd • 9 titres

  • 1Brand new lover
  • 2I'll save you all my kisses
  • 3Son of a gun
  • 4Then there was you
  • 5Come inside
  • 6Something in my house
  • 7Hooked on love
  • 8I want you
  • 9Special star

remarques

chronique

Styles
pop
Styles personnels
caca

Kate Bush expliquait lors d'une interview à quel point réaliser une pochette d'album était complexe, l'image devant résumer en un coup d'oeil le contenu de tout le disque; c'est une opinion à laquelle je me rallie totalement. Dans le cas de cette 'chose' enregistrée par Dead or Alive, on frise le procès tant cette (pourtant superbe) couverture est mensongère ! Si elle peut laisser penser que le groupe renouait avec ses débuts gothiques, quelques minutes de 'Brand new lover' auront vite fait de vous filer la nausée et saisir votre erreur...Une fois encore produite par l'infect trio Stock, Aitken and Waterman, cette galette est une bouse infâme au delà de toute imagination et si elle figure en ces pages, c'est uniquement à titre d'avertissement. Autant 'Youthquake' et même dans une certaine mesure 'Sophisitcated boom boom' incluaient quelques belles pièces de new wave, autant il n'y a rien (mais rien de chez rien) à sauver ici. Imaginez la musique des premiers Kylie Minogue avec la voix de Pete Burns (laquelle a même réussi à perdre sa gravité sensuelle) et la messe est dite: pop synthétique sautillante avec tous les pires gimmicks de l'époque (slaps de basse, choeurs de merde, effets scratchs de voix à deux sous)...On a l'impression que la recette de 'Youthquake' a été reprise pour la rendre encore plus commerciale et gommer toute forme d'intérêt ou de gravité dans la musique (mais peut-on encore parler de musique ici ?)...La seule qualité de ce disque ? Les photos des musiciens qui ont quand même un sacré culot pour reprendre la phrase de Lady Caroline Lamb à l'encontre du poète Byron comme emballage d'un bouillie aussi indigeste...'Mad' ? Autant que Justin Biber. 'Bad' ? D'un point de vue musical, c'est évident, et c'est encore trop gentil. 'Dangerous' ? Pour le bon goût, oui...Bon sang, personne n'a encore eu l'idée de rééditer leurs premiers singles en cd ? En tous cas concernant cette daube...Aux chiottes !

note       Publiée le lundi 9 août 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Mad, bad and dangerous to know".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Mad, bad and dangerous to know".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Mad, bad and dangerous to know".

E. Jumbo › samedi 22 octobre 2011 - 16:22  message privé !

Mouarf, je le préfère aussi à Sophisticated Boom Boom... Moins efficace que Youthquake mais pas trop déplaisant...

Note donnée au disque :       
Twilight › mercredi 29 septembre 2010 - 15:31  message privé !
avatar

Horrible ! En plus, il était plutôt beau mec étant jeune...Tout cet argent claqué pour ça ? Autant demander à deux ou trois loubards de vous cogner à la chaîne à vélo ^^

Nokturnus › mercredi 29 septembre 2010 - 15:26  message privé !
avatar

après le Guy Carlier-core, le Dombaslecore

born to gulo › mercredi 29 septembre 2010 - 15:14  message privé !  born to gulo est en ligne !

http://news.bmezine.com/wp-content/uploads/2010/09/article-1313593-0b439b7f000005dc-259_468x5221.jpg

TribalCrow › lundi 9 août 2010 - 14:26  message privé !

La pochette ressemble un peu trop à celle de "Phantasmagoria" des THE DAMNED.