Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPantera › Far beyond driven

Pantera › Far beyond driven

cd • 12 titres • 56:26 min

  • 1Strength Beyond Strength03:38
  • 2Becoming03:05
  • 35 Minutes Alone05:48
  • 4I'm Broken04:25
  • 5Good Friends and a Bottle of Pills02:52
  • 6Hard Lines, Sunken Cheeks07:02
  • 7Slaughtered03:57
  • 825 Years06:05
  • 9Shedding Skin05:37
  • 10Use My Third Arm04:52
  • 11Throes of Rejection05:02
  • 12Planet Caravan (Black Sabbath cover)04:03

enregistrement

Nashville, TN, USA, 1993

line up

Phil Anselmo (chant), Rex Brown (basse), Dimebag Darrell (Guitares), Vinnie Paul (Batterie)

remarques

chronique

Après un « Vulgar display of power » ayant fait un carton, ce nouvel opus de Pantera était forcément très attendu et force est de constater qu’à nouveau, les quatre Texans nous ont pondu une œuvre splendide, remplie de titres accrocheurs et cultes, à l’aspect massif et imposant. Contrairement à son prédécesseur, « Far beyond driven » est beaucoup plus violent et plus intense, laissant un peu plus de côté les mélodies pour mieux se concentrer sur la lourdeur des compositions. Les riffs sont donc pour la plupart à la fois agressifs, et lors des breaks plus lourds et étouffants, à la limite de l’oppressant, mais toujours très travaillés et faisant preuve d’une mis en place impeccable. Les compositions s’enchaînent à merveille, avec les tubes que sont « Strength beyond strength », « Becoming », « 5 minutes alone » ou « I’m broken », chacun possédant une âme, donnant envie à l’auditeur de se déchaîner et de hurler en parallèle de Phil Anselmo dont la voix, très différente de celle de ses débuts, est devenue très puissante et hurlée. En dehors de ces titres phares, nous retiendrons le tourmenté « Good friends and a bottle of pills », les très violents « Slaughtered » et « Use my third arm » où la batterie de Vinnie Paul met le turbo, et le planant « Planet caravan », reprise des très célèbres Black Sabbath. Pantera continue son bonhomme de chemin à coup de tournées dévastatrices et d’albums ravageurs dont ce « Far beyond driven » est pour moi la pièce maîtresse.

note       Publiée le mardi 30 avril 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Far beyond driven".

notes

Note moyenne        94 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Far beyond driven".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Far beyond driven".

dimegoat › vendredi 1 septembre 2017 - 18:22  message privé !

Des groupes venus des tréfonds de mon adolescence, Pantera tient encore la corde et cet album en particulier. Anselmo au top vocalement, comme sur Nola, et Dimebag déploie tout ce qu'il sait faire, du riff groovy ou bourrin, du solo bruitiste, sensible ou virtuose. Je l'écouterai encore dans 20 piges celui-là.

Note donnée au disque :       
nicola › mardi 3 janvier 2017 - 08:52  message privé !

Bienvenue au club de ceux que Pantera laisse de marbre.

Dead26 › lundi 2 janvier 2017 - 19:32  message privé !

C'est marrant car j'ai jamais pu m'encadrer la musique de Pantera (surtout les vocaux de Phil) et la seule fois ou je les ai vu en concert, j'avais jamais vu une fosse aussi agitée. Aussi violent qu'un des meilleurs live de Slayer avec effusion à tout-va de chair, de sang et de sueur...

Note donnée au disque :       
zugal21 › mercredi 2 avril 2014 - 22:04  message privé !  zugal21 est en ligne !

L'autre je la connaissais pas à l'époque

Dane › mercredi 2 avril 2014 - 22:02  message privé !

Et pour l'autre pochette?