Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKamarorghestar › Riða á vaðið

Kamarorghestar › Riða á vaðið

  • 1988 • Gramm GRAMM4 • 1 LP 33 tours

lp • 10 titres

  • 1Norðurjúðar
  • 2Grímfreður
  • 3Hauskúpur
  • 4Afstaða
  • 5Draumavélin
  • 6Dans
  • 7Ég hata nóttinga
  • 8Hleyptu mér inn
  • 9Ég tek það sem m'er ber
  • 10Óska-steini

enregistrement

Juin-septembre 1988, Islande

line up

Lísa Pálsdottír (chant), Kristian Pétur Sigurðsson (chant, clavier), Agúst Karlsson (guitare, choeurs, clavier), Björg Úlfur Gilsson (basse, clavier), Olafur Sigurðson (batterie)

remarques

chronique

L'humour islandais, c'est quelque chose...Déjà que j'avais acquis ce disque un peu au pif, si j'avais dû m'arrêter au titre 'Grímfreður', je l'aurais revendu illico ! Quelle horreur que cette espèce de rockabilly variété que l'on croirait issu de 'Grease' ! Or, ce dernier n'a pas grand chose à voir avec le reste de l'album (à se demander quelle mouche a piqué les musiciens). Kamarorghestar, dont j'ignore tout (bonjour la galère pour trouver des infos sur ces fichues formations islandaises des 80's), nous jouent une forme de new wave étrange, à la fois pop dans l'approche mais également décalée (les effets des choeurs de 'Hauskúpur', limite flippants), sans dédaigner une certaine gravité ('Afstaða' qui flirte avec une forme de post punk goth) et des tentations ambient à la Clannad ('Draumavélin'). Voilà une galette qu'il n'est vraiment pas évident de décrire tant le groupe mêle divers genres à sa manière, un peu à la manière du Nina Hagen Band mais en plus sombre peut-être. On ne peut même pas trancher en affirmant que les compositions où domine le chant masculin dégagent plutôt ceci que cela où les vocaux féminins l'emportent puisque Lísa chante sur 'Hauskúpur' (le morceau le plus torturé) et 'Grímfreður' (le plus merdique)...Je songe parfois à Berlin; si vous connaissez autre chose que 'Take my breath away', vous vous souviendrez que ce groupe avait des trucs plus consistants que ce slow à offrir...On aurait envie de parler de musique commerciale et pourtant, tout ça reste trop décalé pour contenter le pékin moyen. En tous cas, ce disque est plutôt agréable à l'écoute et je n'ai pas regretté mon achat. 3,5/6

note       Publiée le vendredi 6 août 2010

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Riða á vaðið" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Riða á vaðið".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Connectez-vous ajouter une note sur "Riða á vaðið".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Riða á vaðið".