Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKing Diamond › Fatal portrait

King Diamond › Fatal portrait

cd | 11 titres | 41:41 min

  • 1 The Candle [6:38]
  • 2 The Jonah [5:15]
  • 3 The Portrait [5:06]
  • 4 Dressed in White [3:09]
  • 5 Charon [4:14]
  • 6 Lurking in the Dark [3:33]
  • 7 Halloween [4:12]
  • 8 Voices from the Past [1:29]
  • 9 Haunted [3:54]
  • 10 No Presents for Christmas [3:23]
  • 11 The Lake [4:11]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Mikkey Dee (Batterie), Michael Denner (Guitare), Timi Hansen (basse), King Diamond (Chants et Chœurs), Andy Larocque (Guitare)

remarques

Les 2 derniers morceaux sont des bonus figurants sur la réédition en CD de l'album

chronique

Styles
metal
heavy metal
Styles personnels
heavy metal théatral

Les sempiternelles divergences musicales ont eu raison de MERCYFUL FATE. Après une courte hésitation, le chanteur Kim Bendix Petersen aka King Diamond, opte donc pour la carrière solo. Pour cela, il recrute quelques anciens membres de de MF ainsi qu'un jeune guitariste qui se fera par la suite un nom dans le metal extrême : Andy LaRoCque (NDLA : aucun lien avec Michelle, bien sûr...) . ''Fatal portait" sort en 1986. Musicalement, KING DIAMOND se rapproche beaucoup de MERCYFUL FATE et la transition est plutôt douce entre le groupe et le projet solo si ce n'est le son de la guitare d'Andy LaRocque, reconnaissable à la première écoute. Si on ajoute à cela les vocalises de King, on obtient un heavy metal, un poil speedé, très particulier et avec une véritable patte. Les chansons de l'album sont souvent assez rapides, avec des solos acérés. Une recette qui prend bien sur la série de morceaux "the Candle", "the Jonah", "the Portrait", le magistral "dressed in white" et "haunted". Une série de chansons racontant une histoire d'horreur même si "Fatal portait" ne se veut pas un concept album, ce qui sera par la suite une spécialité de KING DIAMOND qui profite d'ailleurs de sa carrière solo pour laisser choir le satanisme. A noter enfin sur cet opus le coté expérimental de "voices from the past" avec un sample de clavier tout simple - d'ailleurs, plus simple, ce n'est pas possible - et l'humour noir de "no présent for christmas". Il résulte de tout cela un excellent premier album, dans lequel on sent la marque de l'homme d'expérience" (King diamond) et qui laisse augurer du meilleur pour la suite. Sur ce, je laisse mon clavier à Twilight pour l'album suivant, "Abigail" et je vous retrouve après pour "Them". 4,5 sur 6

note       Publiée le mardi 3 août 2010

partagez 'Fatal portrait' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Fatal portrait"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Fatal portrait".

ajoutez une note sur : "Fatal portrait"

Note moyenne :        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Fatal portrait".

ajoutez un commentaire sur : "Fatal portrait"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Fatal portrait".

torquemada › dimanche 2 juin 2013 - 23:21  message privé !

Je rajoute une boule, il est vraiment excellent. Mon favori avec "Abigail" et "Conspiracy".

Note donnée au disque :       
zugal21 › lundi 29 avril 2013 - 17:04  message privé !

Joli travail dont j'avais à l'époque attendu la livraison avec une impatience mémorable. Grandiloquent et limpide, avec un chouette son.

Note donnée au disque :       
stickgrozeil › jeudi 5 août 2010 - 10:38  message privé !

Pas mon préféré de KD, loin de là. Ca reprend quelques principes de Mercyful Fate, mais sans le côté épique et les titres à tiroir. MAis on sent bien que le père La Rocque a en sous la chaussette. Le meilleur reste à venir.

Note donnée au disque :       
Darkstar Seven › mercredi 4 août 2010 - 15:24  message privé !
avatar

@Ericbaisons : rectifié, merci.

ericbaisons › mercredi 4 août 2010 - 14:28  message privé !

Individual Thought Patterns = Chuck, Gene, Steevy AND Andy Larocque