Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBal-sagoth › Starfire burning upon the ice-veiled throne of ultima thule

Bal-sagoth › Starfire burning upon the ice-veiled throne of ultima thule

cd • 11 titres

  • 1Interactive CD ROM Track
  • 2Black Dragons Soar Above The Mountain Of Shadows (Prologue)3:06
  • 3To Dethrone The Witch Queen Of Mytos K'Unn (The Legend Of The Battle Of Blackhelm Vale)6:46
  • 4As The Vortex Illumines The Crystalline Walls Of Kor Avul Thaa6:35
  • 5Starfire Burning Upon The Ice Veiled Throne Of Ultima Thule7:24
  • 6Journey To The Isle Of Mists (Over The Moonless Depths Of Night Dark Seas)1:11
  • 7The Splendour Of A Thousand Swords Gleaming Beneath The Blazon Of The Hyperborean Empire6:04
  • 8And Lo, When The Imperium Marches Against Gul Kothoth, Then Dark Sorceries Shall Enshroud The Citadel Of The Obsidian Crown6:28
  • 9Summoning The Guardians Of The Astral Gate6:10
  • 10In The Raven Haunted Forests Of Darkenhold, Where Shadows Reign And The Hues Of Sunlight Never Dance6:29
  • 11At The Altar Of The Dreaming Gods (Epilogue)2:30

enregistrement

Enregistré aux studios Academy (Angleterre) par Mags en Août 1996.
Produit par Mags & Bal-Sagoth.
Paroles de Byron Roberts, musique de Chris Maudling et Jonathan Maudling.

line up

Byron Roberts (Chant), Chris Maudling (Guitares, Basse), Jonathan Maudling (Batterie, Claviers)

remarques

La première piste de l'album est une piste CD-ROM contenant diverses infos sur les groupes du label CACOPHONOUS, avec entre autres une biographie de Bal-Sagoth.

chronique

Faisant suite à l'inégal mais néanmoins prometteur "A black moon broods over lemuria", "Starfire..." vient confirmer les bonnes intentions du groupe en proposant à nouveau ce black metal mélodique influencé par l'univers de l'heroic-fantasy, avec une qualité sonore nettement supérieure à son prédécesseur. On se laisse donc emporter par des compositions très symphoniques (le prologue en tête), où parties aggressives et rapides alternent avec des parties beaucoup plus lentes et atmosphériques, et où les claviers sont omniprésents, aussi bien en terme d'ambiance que de mélodie. On peut toutefois regretter qu'à l'image de certains titres de morceaux, certaines compos s'étirent un peu sur la longueur sans que cela soit véritablement nécessaire. En tout cas, Bal-Sagoth a le mérite avec cet album de se démarquer par un style très personnel et assez original, qui sans être une révolution musicale, offre tout de même une alternative intéressante face à la masse de groupes de black tous identiques les uns aux autres qui voient le jour à cette époque.

note       Publiée le dimanche 28 avril 2002

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Starfire burning upon the ice-veiled throne of ultima thule" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Starfire burning upon the ice-veiled throne of ultima thule".

notes

Note moyenne        18 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Starfire burning upon the ice-veiled throne of ultima thule".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Starfire burning upon the ice-veiled throne of ultima thule".

nicola Envoyez un message privé ànicola

Vu la longueur des noms des titres, ça ne peut être que du post rock.

passepartouze Envoyez un message privé àpassepartouze

fecal inception?

Darkstar Seven Envoyez un message privé àDarkstar Seven
avatar

Bal-sagoth ? alors, comment dire ? Si la merde pouvait chier, Bal-sagoth serait la merde chiée par la merde.

Note donnée au disque :       
Dead26 Envoyez un message privé àDead26

À mourir de rire (enfin de pleurer en ce qui me concerne).

Note donnée au disque :       
bloodyhours Envoyez un message privé àbloodyhours

A tord!

Note donnée au disque :