Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNocturnal Emissions › Friction and Dirt

Nocturnal Emissions › Friction and Dirt

cd • 21 titres

  • 1The Philospher Deleuze And His Troubled Throat 2:30
  • 2Whereabouts Did You Come From? (A Question For The Children) 3:35
  • 3The Devil's Arse 3:20
  • 4Do The Laundry 3:20
  • 5Beastus Bodminus 3:45
  • 6Underarms Dealings (Remember The Junglist) 3:19
  • 7The Woodbine I Smoked Because Captain Beefheart Gave It Me 3:41
  • 8The Mysterious Disappearence Of The Aqualungist "Buster" Crabbe And The Subsequent Recovery Of His Severed Head 3:30
  • 9Barcoder 2:11
  • 10Rolo 3:48
  • 11The Hesitant Return Of Guatarri's Guitar 3:01
  • 12Whereabouts Did You Go To? (A Question For The Grownups) 4:49
  • 13Big Wet Friend 3:33
  • 14Do The Laundry (Version) 2:13
  • 15Carbona 3:23
  • 16Ah Uh Ooh 2:42
  • 17Arkwright's Machine 2:56
  • 18Chuckunaa 2:43
  • 19Crape An' Goo 3:04
  • 20Whereabouts (Version) 3:47
  • 21Lostwithiel, Where Time Waits For No Man Or Woman 2:55

remarques

chronique

En voilà un qu'est bien tiré par les cheveux, avec sa pochette muette comme une carpe et sa tracklist bavarde comme une pie. Il semble composé d'un tas de fragments d'idées et d'essais aux origines parfois nébuleuses ('The Woodbine I Smoked Because Captain Beefheart Gave It Me' est une tentative de retranscription sonore du sentiment qu'a eu Nigel Ayers lorsqu'il s'est vu offrir une bouffée par monsieur Don Van Vliet lui-même à la sortie d'un concert de Cpt Beefheart). Par le fond et la forme, on pense irrémédiablement à Nurse With Wound et ses mêmes obsessions pour le dubbing psychédélique, la poétique de la surprise et l'imaginaire des mots et des sons. Ceci étant dit, bien qu'il s'enquille tranquillement, Friction and Dirt n'apporte pas grand chose ni aux musiques expérimentales ni à Nocturnal Emissions lui-même : la plupart des territoires sont déjà balisés et approfondis sur d'autres albums plus propices à la méditation par mantras ; tandis que les titres plus expérimentaux musicalement parlant restent de timides évocations de saveurs diverses, réhaussées de lentes percussions orientales doucereuses mais vite évaporées.

note       Publiée le lundi 2 août 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Friction and Dirt".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Friction and Dirt".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Friction and Dirt".