Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDarkthrone › Circle the wagons

Darkthrone › Circle the wagons

cd | 9 titres | 40:50 min

  • 1 Those Treasures Will Never Befall You [04:21]
  • 2 Running for Borders [04:04]
  • 3 I Am the Graves of the 80s [03:07]
  • 4 Stylized Corpse [07:33]
  • 5 Circle the Wagons [02:46]
  • 6 Black Mountain Totem [05:36]
  • 7 I Am the Working Class [05:08]
  • 8 Eyes Burst At Dawn [03:49]
  • 9 Bränn Inte Slottet [04:37]

enregistrement

Enregistré au Necrohell II par Nocturno Culto, Fenriz, Kjella, et Mats. Mixé par Nocturno Culto et Fenriz. Produit Darkthrone. Masterisé par Henning au Oslo Mastering en 2009.

line up

Fenriz (batterie, chant, basse, guitare sur "Bränn Inte Slottet"), Nocturno Culto (guitare, chant, basse)

chronique

Depuis trois albums, Darkthrone c'est du bis repetita en veux-tu en voilà. Même style musical mélangeant black, metal 80's et punk, même type de pochette, même... Ah, on me signale dans l'oreillette qu'en fait Darkthrone ça a toujours été ça. En réalité, c'est même ça qu'on aime chez eux. La certitude d'avoir en main le produit qu'on attend. Alors, on aime ou on n'aime pas, mais au moins on est sûr de tomber sur un album certifié conforme et qui ravira nos oreilles. Parce que Darkthrone a toujours eu un vrai sens du riff, que ça soit dans sa première période black metal ou aujourd'hui. Pas de changement donc, mais en fait un peu quand même, et c'est là que moi je prend mon pied. Les aspects punk qu'on retrouvait depuis quelques temps se font plus discrets pour laisser place à du bon gros metal old school qui sent la bière, la baston et la gerbe, vous voyez ? Un style clairement ancré dans les années 80 où le principal argument de frappe c'est du riff de tueur. "Circle the wagons" c'est ça, une machine à gros riffs, le genre d'album qui vous donne envie d'aller boire une bière et de headbanguer furieusement. Il y a vraiment quelques grosses baffes sur cet opus, limite de futurs hymnes qu'on entendra en référence dans quelques années. "I am the grave of the 80's" déjà, hyper rythmé, des riffs absolument géniaux de la première à la dernière seconde, un chant de mec bourré. Impossible de résister à l'appel du headbanging. Deuxième grosse claque, "Circle the wagons". C'est le titre avec une accroche immédiate, avec le chant de Fenriz qui rappelle forcément Isengard sur fond de gros riff qui tache. Le refrain est hyper accrocheur et donne envie de chanter avec lui tellement c'est bon ! Pour le reste, on trouve des titres de très bonne facture, même si ici ou là on sentira une petite baisse de régime, notamment sur "Stylized corpse". Au final, cet album est plus homogène que "Dark thrones and black flags", beaucoup plus metal dans l'esprit et j'avoue qu'il tourne énormément en ce moment. Un vrai pied pour qui aime le metal old school, qui se clôture sur un titre parfait "Bränn inte slottet", rituel au départ et grattes géniales sur la fin. "Destroy their modern metal, and bang your fuckin' head ! hu !". Darkthrone rocks, fuck you !

note       Publiée le samedi 24 juillet 2010

partagez 'Circle the wagons' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Circle the wagons"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Circle the wagons".

ajoutez une note sur : "Circle the wagons"

Note moyenne :        21 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Circle the wagons".

ajoutez un commentaire sur : "Circle the wagons"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Circle the wagons".

Klarinetthor › dimanche 8 octobre 2017 - 01:35  message privé !

C'est le plus kiffant celui-ci, mais tu peux aller de FOAD à Underground sans trop de probleme.

Note donnée au disque :       
(N°6) › samedi 7 octobre 2017 - 19:46  message privé !
avatar

Autant j'adore les premiers Darkthrone pour leur côté My Bloody Black Valentine, autant que je sens que je vais adorer les Darkthrone tardifs pour leur côté Lemmy is Alive.

taliesin › mercredi 16 janvier 2013 - 11:34  message privé !

Je viens d'écouter le titre... D'jouss, si tout est du même tonneau, ce sera - encore - un chef-d'oeuvre !

Note donnée au disque :       
ericbaisons › mercredi 16 janvier 2013 - 01:02  message privé !

enfin tout ça donne toujours envie de debarquer en drakkar, de bruler des femmes et violer des eglises, donc tout va bien.

Note donnée au disque :       
ericbaisons › mercredi 16 janvier 2013 - 00:55  message privé !

toujours un doigt dans le cul l'autre dans le nez, ça fait plaisir.

Note donnée au disque :