Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMercyful Fate › Time

Mercyful Fate › Time

cd | 11 titres

  • 1 Nightmare be thy name
  • 2 Angel of light
  • 3 Witches' dance
  • 4 The mad arab
  • 5 My demon
  • 6 Time
  • 7 The preacher
  • 8 Lady in black
  • 9 Mirror
  • 10 The afterlife
  • 11 Castillo del mortes

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Dallas Sound Lab, USA, mai-août 1994

line up

Sharlee D'angelo (basse), Michael Denner (guitares), King Diamond (chant, clavier, clavecin, chœurs), Snowy Shaw (batterie), Hank Shermann (guitares)

chronique

Quand j'étais môme, je me souviens d'une photo de King Diamond maquillage macabre au vent les poings crispés sur sa croix d'os sur laquelle était posé le micro. Justement, nous venions de voir un reportage mettant en garde la jeunesse contre les messages subliminaux et autres subtilités destinés à nous suggérer des vilaines choses. C'est ainsi qu'avec les potes nous nous sommes rués sur nos disques pour les passer à l'envers et tenter de déceler dans les 'schgneumeuleuh' obtenus une quelconque prière à Satan (je sais à l'époque du black metal, ça fait rire), sans grand succès il faut l'avouer. King c'était autre chose, lui, il faisait presque peur (ne riez pas, je n'avais que 13 ans et malgré mes santiags et mon veston en jeans, j'étais tout sauf un dur)...Deux ans plus tard, j'optai pour des rivages nettement plus goths et punks, rangeant l'image dans ma mémoire jusqu'à un beau jour de 1994 où en zappant fort tard le soir, je suis tombé sur une émission metal consacrée à Mercyful Fate...La première chanson fut 'Nightmare be thy name'. Pourquoi cet exposé rébarbatif sur mes jeunes années ? Il y a plusieurs raisons d'aimer (ou pas ) Mercyful Fate; l'une d'elle, en ce qui me concerne, ce sont les mélodies et à ce niveau-là, ce disque est une tuerie. Chronologiquement, c'est également le premier après 'Melissa' que je possède. Il faut dire que bien des choses se sont passées. Après 'Melissa' et 'Don't break the oath', le combo s'était séparé, King Diamond partant en solo emmenant Timi Hansen et Michael Denner avec lui. En 1992, le groupe s'était reformé avec ses membres originaux, exception faite de Kim Ruzz. Un album suivra, 'In the shadows', suivi un an après de ce 'Time'. Onze ans se sont donc écoulés et étant donné que je ne connais pas les deux autres disques mentionnés, je réalise à quel point les choses ont changé. Si le groupe oeuvre toujours dans un heavy metal plutôt classique, le ton s'est nettement plombé. Beaucoup y voient un de ses enregistrements les plus abordables, notamment en raison d'une production claire et puissante ainsi que dans une accroche mélodique forte, ce qui ne l'empêche pas d'être sombre et hanté. Aux débuts de Mercyful Fate, le côté glauque reposait principalement sur la personnalité et les paroles de King Diamond, la musique se révélant un heavy metal pas si terrifiant que ça. Fini tout ça, les ambiances sont bien plus noires. Plus tragiques, théâtrales, elles regorgent de bonnes idées, de riffs inspirés ('Witches dance', 'Lady in black', 'Angel of light'), se révèlent plus riches dans les arrangements notamment de par l'apport du clavier (et même de clavecin sur 'Time') bien qu'il reste discret. Le must selon moi reste la partie vocale. King Diamond est vraiment au sommet de son art, il abuse moins de son timbre aigu et même lorsqu'ils s'en sert, c'est plutôt à bon escient, l'équilibrant par d'autres tonalités; les effets de choeurs apportent une touche lyrique du plus bel effet...Ces éléments débouchent sur le grandiose 'Nightmare be thy name' (une de mes favorites du groupe malgré ce que les guitares doivent à Black Sabbath), le nom moins splendide 'Angel of light', 'The mad arab' dont on trouvera la suite sur 'Into the unknown' (les textes étant écrits comme des histoires avec des personnages parfois récurrents tels que Melissa), 'Lady in black' et même si la fin s'essouffle un brin, notamment par un 'The afterlife' aux passages mid-tempo légèrement mièvres, 'Castillo del mortes' avec ses passages de roulements martiaux, ses notes hispaniques permet de conclure en beauté encore que la démonstration technique étouffe quelque peu l'ambiance par instant. De tous les disques de Mercyful Fate, 'Time' est clairement mon favori et que l'on partage mon enthousiasme ou non, force est de reconnaître que cette reformation était une excellente chose pour le groupe, comme si la période des années 80 n'était qu'un échauffement avant un vrai début de carrière.

note       Publiée le mardi 13 juillet 2010

partagez 'Time' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Time"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Time".

ajoutez une note sur : "Time"

Note moyenne :        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Time".

ajoutez un commentaire sur : "Time"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Time".

zugal21 › vendredi 25 mai 2018 - 20:39  message privé !

Ce truc, hélas, je le trouve assez laborieux

Note donnée au disque :       
zugal21 › vendredi 15 juillet 2016 - 18:20  message privé !

Denner et Shermann viennent de sortir un album

Note donnée au disque :       
stickgrozeil › samedi 17 juillet 2010 - 14:14  message privé !

Rooooolala depuis le temps que j'attendais des chroniques du prince noir du heavy metal. Cool!!!!!!!!! Super album que ce Time, peut être un peu moins bien que son collègue Into the Unknown. Vite, la suite!

Møjo › mardi 13 juillet 2010 - 11:00  message privé !

Witches' dance = super glop. Le reste = pas très glop glop...

Note donnée au disque :