Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAin Soph › III

Ain Soph › III

cd 1 | 1 titre | 43.16 min

  • 1 Rituel 00

cd 2 | 1 titre | 43:01 min

  • 1 Il fallimento di Gesù/Oscurità visibile/L'immondizia, la città, e la morte

line up

Crucifige

chronique

Styles
ambient
dark ambient
indus
Styles personnels
rituel méditatif

Attention, cette chronique s'adresse aux fans de musique ésotérique uniquement, ceux qui sont capables de s'immerger totalement dans un album de manière quasi méditative. Certes, la démarche n'est pas nouvelle chez Ain Soph mais là, on franchit un cap supplémentaire, pas tant dans la noirceur que dans le processus. Non, je ne joue pas les mystérieux pour vous faire mousser, je pourrais vous résumer la chose en vous précisant que le cd 1 ne contient qu'une seule piste de plus de quarante minutes uniquement composée de vocaux méconnaissables déformées par les échos (peut-être un accord de guitare ou de basse a-t-il été utilisé aussi mais difficile de l'affirmer), le tout s'écoulant sans la moindre variation. La notice précise qu'il s'agit du 'rituel 00', qu'il a été utilisé pour un rite de Bhakti Yoga (l'idée de base serait d'entrer en contact avec l'être suprême au travers de prières et d'un mode de vie adéquat, les pratiques étant nombreuses) et qu'il peut également servir de base à la concentration pour toute forme de rituel. Nullement spécialisé en la matière, d'un point de vue personnel et subjectif, je conseillerais d'écouter ce cd comme une forme de mantra, éventuellement pour une démarche Zen en se basant sur l'aspect hypnotique des boucles pour fixer son esprit et le laisser se libérer...Inutile d'écouter ce disque comme une autre musique, vous y perdriez votre temps, même comme musique de fond. Le second cd propose une piste divisée en trois morceaux, plus 'accessibles' ou disons dans la veine des opus précédents avec nappes étranges et scansion rituelle en arrière-fond...C'est sombre, malsain, mais selon moi, moins efficace et prenant que d'autres compositions du groupe (en réalité réduit au seul Crucifige lors de cet enregistrement). Voilà également la conclusion d'une trilogie ressortie chez Old Europa Café sous les titres 'I', 'II' et là, 'III', mais je le répète, ce disque-là s'adresse aux gens capables de sentir la musique comme une démarche mystique, pas uniquement comme une mélodie ou même une ambiance. De ce point de vue, Ain Soph aura poussé la démarche très loin et sans beaucoup de moyens.

note       Publiée le mercredi 7 juillet 2010

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez 'III' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "III"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "III".

ajoutez une note sur : "III"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "III".

ajoutez un commentaire sur : "III"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "III".

Wotzenknecht › vendredi 9 juillet 2010 - 10:15  message privé !

Grandiose. Accorde l'esprit sur lui-même, comme un Psychophysicists ou un Dopesmoker

Note donnée au disque :