Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTestament › Souls of black

Testament › Souls of black

cd • 10 titres • 39:18 min

  • 1Intro / Beginning of the End00:36
  • 2Face in the Sky03:54
  • 3Falling Fast04:05
  • 4Souls of Black03:22
  • 5Absence of Light03:55
  • 6Love to Hate03:40
  • 7Malpractice04:44
  • 8One Man's Fate04:49
  • 9The Legacy05:31
  • 10Seven Days of May04:41

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

line up

Chuck Billy (chant), Greg Christian (basse), Louie Clemente (batterie), Eric Peterson (guitare), Alex Skolnick (guitare)

remarques

chronique

Connaissez vous le parcours classique du groupe extrême ? il commence par sortir un album ultra virulent qui ravit les pogoteurs forcenés des fosses des concerts. Puis le groupe radoucit son style, ouvrant par là même son cercle de fans mais décevant en même temps la ‘’vieille garde’’ des fans de la première heure. Ce schéma n'est pas automatique, certes. Je pense à JUDAS PRIEST, groupe heavy traditionnel qui a durci son style au point de sortir sans doute la meilleure chanson thrash de tout les temps avec ‘’painkiller’’. Mais TESTAMENT, lui, ne déroge pas à ce parcours, surtout avec cet opus, même si ce ’’Souls of black’’ se veut plus intelligent et plus péchu que son prédécesseur, ‘’Practice what you preach’’, trop accessible aux goûts de certains. ‘’Souls of black’’ démarre sur une intro à la guitare sèche, façon flamenco, dont on se demande ce qu’elle vient foutre là. Surtout qu’elle introduit mal la première chanson, ‘’face in the sky’’, très heavy-thrash avec les soli d'Alex sckolnick, toujours ultra complexe et souvent rapides. Ensuite, TESTAMENT alterne les chansons dans le style heavy-thrash comme le majestueux ‘’souls of black’’ ou ‘’absence of light’, avec les chansons plus thrash-bay-area traditionnel comme ‘’falling fast’, ’’love to hate’’ ou ‘’malpractice’’. Et, bien sûr, un album de metal ne serait pas digne de ce nom s’il n’a pas sa power-ballad, en l’occurrence ‘’the legacy’’. Un album qui redresse un peu la barre par rapport à ‘’Practice what you preach’’, qui arrive à éviter le simple copier-coller de ‘’the new order’’, mais qui laisse un peu l'auditeur sur sa faim et se vendra assez mal. TESTAMENT prendra alors une nouvelle direction.

note       Publiée le lundi 5 juillet 2010

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Souls of black" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Souls of black".

notes

Note moyenne        7 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Souls of black".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Souls of black".

zugal21 Envoyez un message privé àzugal21

Comme indique Fallon, bon disque avec de bons solos, mais vraiment linéaire. C'est bien fait, mais c'est .... un poil chiant.

Note donnée au disque :       
fallon Envoyez un message privé àfallon

Jolie pochette...Très loin du niveau de l'excellent Legacy mais bien meilleur que le médiocre Practice, on a affaire ici à du thrash classique, efficace mais un peu trop linéaire. Fort heureusement, le guitariste Skolnick illumine cet opus par des solos magnifiques et mine de rien, entre le titre éponyme, la ballade "the legacy", les méconnus "absence of ligt" et "malpractice", y a de quoi satisfaire l'amateur de trash version années 80/90. Du bon mais loin d'être inoubliable.

Note donnée au disque :       
pokemonslaughter Envoyez un message privé àpokemonslaughter
avatar

jl'aime bien celui-là, je le trouve meilleur que "practice what you preach"

torquemada Envoyez un message privé àtorquemada

Sympa de reprendre les chros de Testament. Sinon, sympathique album mais il faudra attendre "The Gathering" pour que Testament retrouve le niveau qualitatif de ces deux premiers opus.

Note donnée au disque :       
The Gloth Envoyez un message privé àThe Gloth

J'ai eu ce disque, mais vite revendu. Même genre que PWYP mais en moins bien.