Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSociété Anonyme › S.A. 123

Société Anonyme › S.A. 123

cd • 12 titres

  • 1Sublight 4:10
  • 2Talking Doll 4:57
  • 3Urban Pains 4:10
  • 4Deep Scratch 4:34
  • 5S.A. 123 3:49
  • 6Kriminal Kinder 4:12
  • 7Generic Switch 4:03
  • 8Eternal Paradise 3:40
  • 9Space Crash 4:03
  • 10System 8591 3:22
  • 11Operatic 3:58
  • 12Dream Syndicate 4:39

line up

Philippe Fichot

remarques

chronique

Styles
electro
ebm
Styles personnels
minimal beat

Énième side-project de Die Form, celui-ci en collaboration avec... personne puisqu'il ne s'agit que de Philippe en solo avec ses machines pour cinquante petites minutes de rythmiques electro, ebm, minimales voire new beat avec tout ce que cela implique de belgicisme. Comme d'habitude, les boites à rythmes trouvent leur justification en eux-même vu leur sécheresse apparente ; chaque évènement est pensé et construit méticuleusement suivant la mode de l'époque. Pour autant, on s'interroge sur l'intérêt d'une telle collection un brin molassonne qui refuse toute grandeur pour s'acharner dans la micro-danse. Il y a bien quelques de bonnes choses ici et là, tel l'entêtant 'Deep Scratch', mais l'impression globale reste celle d'une musique kitsch et robotique parfois digne de Futurama (l'ambiance science-fictionesque de 'Space Crash' et son "Welcome into spaaace") et globalement pétrie dans le bip-bip tût tût jusqu'au ridicule 'System 3851' et sa mélodie de jeu d'aventure pour Game Boy. Malgré son dépouillement le peu de synthétiseurs présents sont déjà de trop et les rythmes se suivent et se ressemblent, la production faiblarde n'arrangeant rien à l'affaire ; et le feeling typiquement new beat laissera la moitié d'entre vous sur le parvis. Pour autant je lui trouve un charme désuet parfaitement assumé, comme si au milieu de ces ritournelles muettes et entêtantes, Fichot était autant dans son élément que dans n'importe quel Die Form, rictus en coin. Et l'on se surprend à y revenir.

note       Publiée le mardi 29 juin 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "S.A. 123".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "S.A. 123".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "S.A. 123".

novy_9 › mardi 28 janvier 2014 - 16:17 Envoyez un message privé ànovy_9

Etant dans une période Fichot, me suis repassé celui là ce matin, et comme Mr Wotzenknecht je l'aime bien sans le trouver génial, mais j'y reviens :) Autre side project un peu bizare "Sombre Printemps" qui poursuit cette exploration EBM/New Beat avec un album plus aboutit "Ambient and Film Music" qui a été réédité avec un cd bonus en 2011. Sinon un side project que je conseille c'est "Elektrode" froid et minimal, un pur plaisir.

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › lundi 5 juillet 2010 - 15:55 Envoyez un message privé àWotzenknecht
avatar

Rien que pour Deep Scratch et Space Crash, impossible de lui mettre moins

Note donnée au disque :       
Darkstar Seven › dimanche 4 juillet 2010 - 22:55 Envoyez un message privé àDarkstar Seven
avatar

"Énième side-project de Die Form (...) on s'interroge sur l'intérêt d'une telle collection un brin molassonne qui refuse toute grandeur pour s'acharner dans la micro-danse" => sans intérêt ! Next !!!

Note donnée au disque :       
cyberghost › mardi 29 juin 2010 - 22:47 Envoyez un message privé àcyberghost

Vite revendu celui-là, pourtant avec une pochette pareille on s'attendrait à un truc carrément plus sec et froid, limite indus, et c'est au final plutôt gentillet, limite ça m'a fait penser à de la house minimaliste - même si j'y connais que dalle dans ce registre - avec un feeling de musique d'ascenseur - bon, j'arrête le massacre...