Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFrigidaire Tango › The Cock

Frigidaire Tango › The Cock

lp • 11 titres

  • 1Dangerous echo
  • 2Anytime you dress so fine
  • 3Blue and pink
  • 4Push
  • 5A citizen came
  • 6I'm faster
  • 7Black curtains
  • 8Tell me something
  • 9Nothing more
  • 10Brain rock
  • 11Frigidaire tango

line up

Charlie 'Out' Cazale (chant), Steve Hill (guitare, basse), Mark Brenda (claviers), J.M. Le Baptiste (batterie)

Musiciens additionnels : Alex Strax (saxophone), Carol, Ginger, Meg, Alex (choeurs)

remarques

Ma version est celle sur cd extraite du box 3 cds sorti en 2006 chez Alma Music offrant deux bonus 'Don't kill time' et 'This days'.

chronique

Lautréamont parlait de la beauté 'de la rencontre fortuite sur la table de dissection d'une machine à coudre et d'un parapluie'...Souvenons-nous également du 'Radiator song' de feu Peter Ivers pour réfléchir sur l'étrange fascination, parfois absurde, qu'éprouve l'homme pour certains objets qui en deviennent des protagonistes de sa propre vie...Pourquoi dans ces conditions ne pas danser le tango avec un frigidaire ? Un ami spécialiste de la scène italienne me confiait que pour lui, 'The cock' constituait l'un des essais les plus originaux de l'époque, à l'image du 'Marquee Moon' de Television. La comparaison est plutôt pertinente; ayant grandi entre le glam, le jazz, le progressif et assisté à l'avènement du punk, les musiciens fusionneront ces influences en une forme de rock un peu froid, fluide, à la frappe sèche, dissimulant sous une apparente accroche pop des structures complexes et audacieuses, sans sombrer dans la démonstration stérile. A l'image de Television ou The Police, Frigidaire Tango parvient à composer un disque de pop punky coulant et pourtant tendu dans la moindre de ses notes, le moindre riff, 'The cock' dégageant une beauté hypnotique et lyrique séduisante et rythmée...Sur des rythmiques en apparence simples (mais d'une précision redoutable), les guitares se déchaînent en soli magnifiques ('I'm faster'), le clavier s'offre des montées dignes du jazz ('Black curtains'), quelques touches de saxo affleurent de-ci de-là, tandis que le groupe explore: cold wave à la Cure ('Nothing more'), new wave ('Dangerous echo'), rock robotique ('Brain rock') sans oublier l'étrange cabaret 'Lynchien' de 'Frigidaire tango'...Un album magnifique, fortement conseillé aux amateurs de Television, XTC ou Talking Heads.

note       Publiée le mardi 22 juin 2010

Dans le même esprit, Shelleyan aka Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The Cock".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Cock".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Cock".

Verrue › lundi 11 octobre 2010 - 20:34  message privé !

C'est vrai qu'est bien sympa tout ça... Peut contenir des traces d'accent italien, en revanche (qualité ou défaut, c'est selon les affinités).