Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMotor › Metal Machine

Motor › Metal Machine

cd • 10 titres

  • 11 Kick It 4:46
  • 22 Jacked Up 4:45
  • 33 Feedback Loop 3:49
  • 44 Pong 4:19
  • 55 Schism 8:17
  • 66 Fire 4:14
  • 77 Death Rave 6:40
  • 88 Glu 6:08
  • 99 Break Out 2:46
  • 1010 Thwack 6:28

remarques

chronique

Styles
techno

Voilà, c'est fait. Motor, le groupe d'acid-ebm putasse irrésistible qui prenait Homework en levrette avec le robotique 'Klunk' et le scintillant 'Unhuman' a fait une sortie de route. Ah, le vide, le rien, le néant – ce sujet admiré et approché par tant de producteurs modernes, si bien qu'ils en font leur fond de commerce ; le néant, disais-je, a donc aussi atteint l'inspiration de Bryan Black et d'Olivier Grasset et s'insère à travers leur son avec une insolente aisance. Sans gimmicks, sans efficacité, leurs sonorités ne sont plus que des coquilles vides attendant un maître, une composition, que sais-je – un souffle de vie ? Peine perdue, ce que les imbéciles heureux appellent "synthèse" se prononce en réalité "auto-parodie" : oui, il y a des tougoudou tougoudou, oui, il y a de l'acid, oui – mais où sont les idées ? Je ne parle même pas de nouveauté, mais même d'énergie ? De bouge-ton-cul-eries ? Quitter Mute pour rejoindre le label de T.Raumschmiere, tout ce dérangement pour cette techno-tuning couplée de Para One, voyons, ces fréquences qui montent et descendent, auxquelles on a droit sur TOUS les titres, c'est donc cela, le nouveau gimmick ? Une trouvaille comme celle-ci, on en fait une face B, pas un album... Certes, il y a 'Death Rave', cette superbe boucherie graveleuse si vulgaire et enflée qu'elle engloutit le dancefloor dans ses vagues de tarmac fondu – Mais présenter pareille tuerie comme avant-goût de l'album, cela n'est même plus du maquillage : c'est de la publicité mensongère et c'est interdit. Si j'étais sérieux et acharné comme un Dariev Stands, je chroniquerai le maxi en question ; mais la vérité c'est que j'en ai rien à foutre, ceux qui aiment sont bien assez grands pour se le procurer tout seuls ; et pour ceux qui n'aiment pas, cela me fait une belle jambe. Quant au reste... même sort que 99% des productions musicales à base de néant : retour au néant.

note       Publiée le samedi 12 juin 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Metal Machine".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Metal Machine".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Metal Machine".

MaxwellsDemon › lundi 31 décembre 2012 - 14:46 Envoyez un message privé àMaxwellsDemon

c'est bien dommage en effet

Wotzenknecht › lundi 31 décembre 2012 - 10:51 Envoyez un message privé àWotzenknecht
avatar

Etant un grand fan des deux premiers albums j'ai fait l'effort d'écouter leur dernier, Man Made Machine, via le podcast sur CLR, le label de Chris Liebing... bon, c'est moins la cata que Metal Machine, plus electro-pop avec de la belle cuisse (Martin Gore, Douglas McCarthy, Gary Numan...) mais toujours un peu vide, rabâché... Décidément...

Lapin Kulta › lundi 14 juin 2010 - 11:39 Envoyez un message privé àLapin Kulta

Parfaitement d'accord avec la chro, mais alors faudrait se mettre d'accord sur ce qu'on entend par "acid", parce que là, franchement, je vois pas le rapport...

Raven › lundi 14 juin 2010 - 01:21 Envoyez un message privé àRaven
avatar

en même temps vous avez zieuté le nom du label ? sont pas traîtres les gars

le_grisha › lundi 14 juin 2010 - 00:15 Envoyez un message privé àle_grisha

Je vous rassure on peut faire encore pire comme foutage de gueule: "Hyper Machine" sorti il y'a pas longtemps reprend "Metal Machine" avec quelques pistes supplémentaires et un artwork moche totalement différent. Pour que le péquin pas au courant du truc se fasse bien niquer a la caisse, bravo.