Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesZFrank Zappa › The lost episodes

Frank Zappa › The lost episodes

30 titres - 71:14 min

  • 1/ The Blackouts (0:22) - 2/ Lost in a Whirlpool (2:46) - 3/ Ronnie Sings? (1:05) - 4/ Kenny's Booger Story (0:33) - 5/ Ronnie's Booger Story (1:16) - 6/ Mount St.Mary's Concert Excerpt (2:28) - 7/ Take Your Clothes Off When You Dance (3:51) - 8/ Tiger Roach (2:20) - 9/ Run Home Slow Theme (1:25) - 10/ Fountain of Love (2:08) - 11/ Run Home Cues #2 (0:28) - 12/ Any Way the Wind Blows (2:14) - 13/ Run Home Cues #3 (0:11) - 14/ Charva (1:59) - 15/ The Dick Kunc Story (0:46) - 16/ Wedding Dress Song (1:14) - 17/ Handsome Cabin Boy (1:21) - 18/ Cops & Buns (2:36) - 19/ The Big Squeeze (0:43) - 20/ I'm a Band Leader (1:14) - 21/ Alley Cat (2:47) - 22/ The Grand Wazoo (2:12) - 23/ Wonderful Wino (2:47) - 24/ Kung Fu (1:06) - 25/ RDNZL (3:49) - 26/ Basement Music #1 (3:46) - 27/ Inca Roads (3:42) - 28/ Lil' Clanton Shuffle (4:47) - 29/ I Don't Wanna Get Drafted (3:24) - 30/ Sharleena (11:54)

enregistrement

Diverses sources d'enregistrements, de 1958 à 1972

line up

Frank Zappa (guitare, chant), et ses différentes versions des Mothers of Invention

chronique

Styles
rock
pop
Styles personnels
satirique

Première compilation posthume à paraître après le décès de Frank Zappa, "The Lost Episodes", comme son titre l'indique, axe son propos sur la mise en lumière de titres jusqu'alors inédits et/ou dont l'origine est difficile à déterminer. Quand on songe que Zappa n'avait pas fini de consigner ses bandes dans sa réserve qu'il avait rebaptisé, à juste titre, " The Vault ", on se dit que ce "Lost Episodes" est le premier d'une (très) longue série. Frank Zappa ne se contentait pas cependant de compiler les bandes ; il les réorganisait à sa façon pour en faire une expérience unique, un nouvel album, telle la jolie fleur qui naît dans la boue, où sentiments antagonistes, ordre et désordre, contribuaient à faire à la fois la pluie et le beau temps. Ces trente titres s'enchaînent les uns aux autres, conformément au procédé utilisé dès "Lumpy Gravy", tout en nous permettant aussi d'effectuer un tour d'horizon assez vaste, qui s'étend de la genèse des Mothers aux préambules du Grand Wazoo Orchestra. Ce sera donc l'occasion de jeter une oreille aux premiers jets de titres aussi fameux et incontournables que "Anyway the Wind Blows", "Inca Roads" ou "Rdnzl". L'un dans l'autre, "The Lost Episodes" est une curiosité, demeure un document, qui alimentera la convoitise des personnes qui se sentent étroitement impliquées à l'univers Zappaesque, mais il n'est certes pas une pièce essentielle du puzzle.

note       Publiée le jeudi 25 avril 2002

partagez 'The lost episodes' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The lost episodes"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The lost episodes".

ajoutez une note sur : "The lost episodes"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The lost episodes".

ajoutez un commentaire sur : "The lost episodes"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The lost episodes".

karaboudjan › dimanche 7 août 2016 - 13:01  message privé !

Trop de perles sur cet album pour ne pas lui mettre au moins la moyenne.

Note donnée au disque :       
patovitch › jeudi 2 juillet 2009 - 21:35  message privé !

Bon , ce n'est pas mon "préféré" , mais l'atmosphère de l'album est agréable , quand on pense qu'il a écrit chaque note de chaque instrument...., Il y a peu de titre que je n'aime pas , Ce n'est pas très objectif parce que j'aime ÉNORMÉMENT ce MEC , Merci pour les autres commentaires , J'apprends pleins de choses !!!

Aiwass › vendredi 30 juin 2006 - 15:47  message privé !
Moi je le trouve pas si mal. Dans un contexte purement expérimental, ça passe très bien. Et rien que pour le superbe "Sharleena" et les quelques délires en interludes, il vaut le coup d'oreille.
Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › samedi 24 décembre 2005 - 21:55  message privé !
pas top pas top...a part les 3 dernieres chansons, il n'est pas tres interessant musicalement parlant. Apres certiens interludes font rire...
Note donnée au disque :