Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBlood Stain Child › Idolator

Blood Stain Child › Idolator

cd • 10 titres • 39:00 min

  • 1Hyper Sonic4:43
  • 2Truth3:18
  • 3Final Sky4:05
  • 4Live Inside4:05
  • 5Ag203:42
  • 6Embrace Me4:58
  • 7Trial Spiral3:50
  • 8Void44:23
  • 9Type-N3:23
  • 10True Blue3:35

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

remarques

Il existe une version japonaise contenant 2 titres en plus, dont "Nucelar trance", en écoute sur cette chronique

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death metal audacieux

Voilà un groupe sur lequel je vais avoir un gros problème d’objectivité. Un groupe de death metal japonais ? c’est déjà assez rare pour attirer l’attention. Et lorsqu’on se penche sur sa musique on s’aperçoit que ce groupe a bien des atouts dans la manche de son kimono : une bonne maîtrise des instruments certes, mais le plus remarquable chez BLOOD STAIN CHILD, c’est qu’ils usent et abusent de l’électronique. Il faut se faire une raison je pense : l’électronique gagne de plus en plus la musique, quelque soit le mouvement, et le death metal ne fait pas exception. Dans l’album ‘’Idolator’’, les titres ‘’truth’’ ou ‘’trial spiral’’ témoignent de cette electronisation, ou l’intro du morceaux ‘’hyper sonic’’. Globalement, le groupe propose un death metal à la scandinave, dans la lignée D’IN FLAMES ou de DARK TRANQUILLITY, le groupe confesse d’ailleurs son admiration pour IN FLAMES. Les morceaux sont souvent très rythmés, avec une infime touche metalcore, et avec des soli de guitares très acrobatiques. Ces morceaux sont parfois rapides comme ‘’ embrace me’’, ‘’hyper sonic’ ou ‘’live inside’’, ou plus lents comme ‘’Final sky’’. Mais BSC ne se contente pas de se greffer sur un style ni même de plagier un groupe, ils ont une démarche avant-gardiste et innovante comme le montrent les morceaux : ‘’ag2o’’, ‘’embrace me’’, ‘’void’’ et ‘’type N’’. Le summum de l’avant-gardisme ne figure pas – hélas – sur la version européenne de l’album mais sur l’import japonais, il s’agit du morceau ‘’Nuclear trance’, petit bijoux de metal electronique furieux et audacieux à la fois. Bref, un débarquement réussi en Europe pour BLOOD STAIN CHILD et votre serviteur ne manquera pas de se procurer les autres albums pour vous en parler.

note       Publiée le dimanche 6 juin 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Idolator".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Idolator".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Idolator".

taliesin › mardi 24 septembre 2013 - 07:49  message privé !

Deux premières écoutes : ah oui c'est original et franchement sympa ! Mais à force, il y a des côtés un peu "cheesy" qui ressortent... Donc mon idée est qu'il s'agit d'un bon album, voir très bon, mais à écouter occasionnellement et sans abus ;-) J'en resterai ainsi à 4 bouboules.

Note donnée au disque :       
cyprine › jeudi 11 août 2011 - 09:15  message privé !

Atroce.

Note donnée au disque :       
Darkstar Seven › mercredi 8 décembre 2010 - 19:37  message privé !
avatar

Comme on dit sur Facebook : "j'aime ça". Essayes donc Herrschaft, j'ai mis des extraits dans ma chro.

Eliphas › mercredi 8 décembre 2010 - 18:08  message privé !

Après quelques recherches, je trouve le dernier plus intéressant, il pousse le bouchon plus loin niveau techno.

Eliphas › mercredi 8 décembre 2010 - 14:49  message privé !

Moi qui trouvait que le metal tournait en rond, ils ont le mérite de sortir des sentiers battus.