Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAin Soph › Ars Regia

Ain Soph › Ars Regia

cd • 6 titres

  • 1V.I.T.R.I.O.L.
  • 2Credo (G. Kremmerz)
  • 3Lapis Niger
  • 4Honorii Pontifecis Evocatio
  • 5Gradalis
  • 6Apathanathismos

enregistrement

Rome, Italie, 1985

line up

Clau-D.E.D.I., Crucifige, Thx, Fidegandum, Cristina, Andrea, Forenovis, Sothis

remarques

Existe en une édition limitée à 100 ex. proposant la même couverture mais en rouge.

chronique

Paru à l'origine en 1986 sous forme d'une cassette très limitée, 'Ars Regia' se verra réédité une première fois en 1992 chez Nekrophile Rekords avant d'être proposé par le label français Athanor en 2003 sous forme d'une édition à mille copies, neuf cent avec couverture verte et cent avec la même en rouge. Cette oeuvre fortement ésotérique et sombre fait suite aux trois premiers essais sobrement réédités sous les noms de 'I', 'II' et 'III' et comme eux se veut une forme de mise en musique de rituels magiques. 'V.I.T.R.I.O.L.', mystique en diable, se construit sur une montée de clavier répétitive sur laquelle s'élève une forme de chant étouffée évoquant le style grégorien; plus minimal encore, 'Credo' se limite à une récitation étouffée avec une nappes à peine perceptible d'orgue, quelques relents de basses organiques...Cinématographique, le morceau développe rapidement une fascination hypnotique limite angoissante sans jamais nous faire basculer dans la peur...La répétition à l'infini comme la clef vers l'autre côté. 'Lapis Niger' poursuit dans quelque chose de similaire mais avec un climat plus spectral. Il est étonnant de voir comme le groupe parvient à asseoir une ambiance aussi prenante avec très peu d'éléments et une production assez basique renforçant l'aspect souterrain. Presque religieux, 'Honori Pontifecis Evocatio' reprend la technique des montées d'orgue avec murmures étouffés en arrière-plan; nous noterons quelques coups frappés dans le lointain. Pas plus d'éléments sur 'Gradalis' et 'Apathanathismos', ce dernier usant de sonorités plus aiguës rompant la transe provoquée par les modulations organiques des titres précédents. Le sentiment provoqué est étrange, presque gênant car c'est l'aspect le plus angoissant de la musique de Ain Soph qui nous cueille ici, comme une manière de dire que la magie n'est pas un jeu et que l'art de la connaissance requiert une concentration sans faille. A l'instar des précédents travaux, 'Ars Regia' se goûte mieux dans le noir et très fort; si personnellement, je préfère les ambiances de 'I' et 'II', ce disque n'en demeure pas moins une oeuvre profonde que les non initiés qualifieront d'ennuyeuse mais dont les amateurs s'imprégneront comme d' un mantra décliné à l'infini. A noter un packaging sous forme d'un livret de près de quarante pages contenant divers essais sur l'ésotérisme et les rituels ayant inspiré la création de Ain Soph, une interview ainsi qu'une discographie très complète du groupe.

note       Publiée le jeudi 3 juin 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Ars Regia".

notes

Note moyenne        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ars Regia".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ars Regia".

Twilight › vendredi 4 juin 2010 - 23:48  message privé !
avatar

le III est en projet mais effectivement, c'est pas évident d'y poser des mots.

Wotzenknecht › vendredi 4 juin 2010 - 03:27  message privé !
avatar

Le III manque à l'appel d'ailleurs, mais perso j'ai du mal à y poser le moindre mot... c'est bien trop viscéral pour se laisser porter par le langage

Note donnée au disque :       
VL › jeudi 3 juin 2010 - 23:53  message privé !
avatar

un disque qui tient à peu de choses... et qui pourtant te prend par le col dès les premières notes.

Note donnée au disque :