Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFur Bible › Fur Bible

Fur Bible › Fur Bible

  • 1985 • New rose NEW 61 • 1 LP 33 tours

lp • 3 titres

  • 1Plunder the tombs
  • 2Headbolt
  • 3Fumble fist

enregistrement

Produit par Clint Ruin (Foetus)

line up

Kid Congo Powers (chant, guitare), Patricia Morrison (basse), Murray Mitchell (guitare), Desperate (batterie)

remarques

chronique

Alors que j'effectuais des recherches sur la carrières de certains musiciens après avoir quitté des groupes célèbres, je me suis souvenu de ce disque que je tenais à vous présenter. 1984, alors qu'ils viennent de quitter Gun Club, Kid Congo et Patricia Morrison, alors installés à Londres, se demandent quoi faire pour la suite. Pourquoi ne pas lancer un nouveau projet ? Kid est pressenti pour le chant, ce qui ne lui plaît guère car il n'a jamais réellement chanté. Il se payera donc quelques cours pour apprendre à gérer sa respiration mais de son propre aveu: 'Je ne pense pas avoir appris beaucoup sur le chant alors j'ai commencé à hurler'. Jim Thirwell, lui aussi à Londres avec Lydia Lunch, a vent du projet et se propose d'assurer la production, ce d'autant que le label français New Rose, trouve l'idée intéressante. Flanqués du guitariste Murray Mitchell et du batteur Desperate, Patricia et Kid fondent donc Fur Bible dont la carrière sera plus que météorique, le temps d'enregistrer un mini, d'ouvrir pour Siouxsie and the Banshees lors de leur tournée anglaise en 1985 et fini. En effet, Kid Congo qui n'a jamais réellement goûté au projet ne sera fera pas prier lorsque Nick Cave lui proposera de rejoindre les Bad Seeds; Andrew Eldritch en profitera pour réquisitionner Patricia. La musique de Fur Bible pourrait se décrire comme un croisement entre celles de Gun Club, Birthday Party et The Cramps. Lourde, fiévreuse, elle emprunte au garage son électricité, au goth sa noirceur, au punk une forme d'urgence, le tout saupoudré d'une touche de blues bien glauque. La superbe ligne de guitare de 'Plunder the tombs' dégage ce feeling spectral que l'on aime à trouver chez les Cramps, quant au chant de Kid, il se calque beaucoup sur celui de Lux Interior (après tout, il a joué avec eux). Si l'homme ne s'en sort pas trop mal, on sent malgré tout que ce n'est pas son truc et qu'il lui manque la fluidité possédée de son ex-collègue. Il n'empêche que même si quelque chose manque clairement à Fur Bible, niveau ambiance, ça reste jouissif...La production crue, la lourdeur de la basse, les guitares torturées et sales dégagent quelque chose de noir, poisseux, comme un mauvais trip au Mescal, la voix sur le fil du rasoir ajoutant un désespoir claustrophobe. Personnellement, j'ai toujours aimé cette forme de garage gothique, grinçante, dépressive et glauque que l'on retrouve chez Inca Babies, Crime and the City Solution ou Birthday Party pour son côté extrême, puissant; si vous êtes comme moi, vous pourriez goûter cette galette.

note       Publiée le lundi 24 mai 2010

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Fur Bible".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Fur Bible".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Fur Bible".