Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLes Jumeaux Discordants › Sang pour sang

Les Jumeaux Discordants › Sang pour sang

  • 2010 • Athanor ATNR038 • 1 CD digipack

cd • 13 titres

  • 1Malédiction
  • 2Dynamische Befreiung
  • 3Foxy tail
  • 4Le Destin
  • 5The Sailing ship
  • 6Être
  • 7Almus Spiritus
  • 8Sacrifice
  • 9Die Götter sind hier
  • 10Déduke Mèn a Selànna kaì Pleìades
  • 11La dea bianca
  • 12Distico orfico
  • 13Eterna mutazione

enregistrement

The White Room, Agorà, Italie

line up

Aimaproject (chant), Roberto Del Vecchio (musique, programmation)

Musiciens additionnels : Daniela Bedeski (choeurs), Angelo Tonelli (récitation, clochettes)

remarques

chronique

Il était attendu; après les promesses suscitées par le mini précédent (aujourd'hui épuisé mais dont quatre compositions sont ici reprises), ce premier album des Jumeaux Discordants se devait d'être à la hauteur. Il l'est. Séparé en deux parties distinctes: la Catabase (terme traitant de la descente des héros grecs dans le monde souterrain, les Enfers) et l'Anabase (que l'on peut traduire par 'Ascension dans le Haut-Pays', d'après une oeuvre de Xénophon, auteur athénien de l'Antiquité), le cd nous propose tout d'abord six pièces plutôt sombres qui ne sont pas sans évoquer The Moon Lay Hidden Benath A Cloud, voir les premiers Dead Can Dance pour le côté rituel des percussions et l'aspect incantatoire de la voix. Nappes glauques, descentes inquiétantes, carillon pesant, sonorités lugubres, tissent des atmosphères presque cinématographiques; seul 'The Sailing ship' témoigne d'une tentative d'ascension vers la lumière au travers du désespoir. Suivent sept chansons plus héroïques se traduisant surtout par un usage plus fréquent des percussions, de sonorités 'lumineuses' et quelques passage lyriques au niveau du chant (on notera la présence de Daniela Bedeski de Camerata Mediolanense sur les choeurs de 'Déduke Mèn a Selànna kai Pleiades') sans perdre la touche inquiétante du début. 'Sang pour sang' dégage quelque chose de théâtral et profondément artistique, à l'image de la narration d'une tragédie grecque, impression renforcée par le récitation de nombreux poèmes (De Nerval, Sapho, Salluste, et, plus contemporain, Angelo Tonelli qui assure lui-même la voix masculine) ainsi que les samples utilisés (extraits de films de Marcel Carné, Leni Riefenstahl). Véritable ode au romantisme noire, 'Sang pour sang' tient ses promesses, envoûte, effraie; les fans de The Moon Lay Hidden Beneath A Cloud, Arcana ou Ataraxia vont beaucoup apprécier.

note       Publiée le vendredi 21 mai 2010

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Sang pour sang".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Sang pour sang".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Sang pour sang".

Dead26 › jeudi 13 octobre 2016 - 15:24  message privé !

Aucun espoir dans cet album ou la lumière semble ne jamais pénétrer. Mais qu'est ce que c'est bon.

Dun23 › samedi 16 novembre 2013 - 14:25  message privé !

Il devait y avoir de la discorde dans l'air (je sors!)

novy_9 › samedi 16 novembre 2013 - 13:37  message privé !

Malheureusement il n'y aura pas de suite ... le couple c'est séparé donc plus de Jumeaux Discordants ...

Note donnée au disque :