Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFrakkarnir › 1984

Frakkarnir › 1984

lp • 10 titres

  • 1Boogie man
  • 2Relax
  • 3Age's
  • 4New York
  • 5Maðurinn Nefndur
  • 6Berlin
  • 71984
  • 8Armagedon
  • 9Pandora's box
  • 10Babylon

line up

Mike Pollock (chant), Thorleifur Gudjonsson (basse, choeurs), Finnur Johannsson (guitare, choeurs), Gunnar Erlingsson (batterie, percussions), Björgvin Gíslason (guitare, clavier), Ásgeir Óskarsson (saxophone), Linda, Helga, Hanna Steina (choeurs féminins)

remarques

chronique

Vous avez connu les t-shirts à damiers ? Les lunettes rondes ? Les bretelles ? Hé oui, les années new wave dans toutes leur splendeur...Les Islandais de Frakkarnir incarnent plutôt bien cette tendance, une new wave que je qualifierais de 'commerciale' en ce sens qu'elle aurait pu figurer sans trop de problème au hit-parade à l'époque mais pourtant très créative artistiquement. Comme cela se faisait beaucoup, la rythmique emprunte au funk, de manière moins froide que chez Gang of Four ou A Certain Ratio, d'où un feeling plus rond, un brin haché cependant; c'est le chant qui module les émotions et confère à l'ensemble une touche de folie, avec quelque instants plus tendus, voir légèrement mélancoliques (l'excellent 'Age's'); il faut dire que le type derrière le micro n'est autre que Mike Pollock (ex-Bodies), ce qui explique que sans vraiment flirter avec la cold wave, la musique de Frakkarnir conserve une touche post punk la distinguant d'une quelconque pop fadasse. La guitare plutôt fluide s'autorise quelques envolées vaguement rock ('New York') mais globalement on reste dans quelque chose d'assez groovy; on pense à Reflex, Taxi Girl (l'aspect synthétique en moins), Fun boy three (notamment pour les percussions légèrement exotiques par instants) tout en sachant que les musiciens ont probablement écouté Devo, Talking Heads ou les Stranglers, peut-être même The Specials ('Babylon'). Surprenamment chaude vu l'origine du groupe, la musique du groupe se révèle variée (à l'instar de leurs compatriotes de Baraflokkurrin) et suffisamment décalée. Cet aspect excentrique ainsi que la qualité des mélodies et de la production font de '1984' un disque séduisant, cool à l'écoute mais légèrement soufré...Au pays des solfatares, est-ce si étonnant ?

note       Publiée le jeudi 13 mai 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "1984".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "1984".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "1984".