Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDead Or Alive › Number eleven

Dead Or Alive › Number eleven

lp • 2 titres

  • 1Number eleven
  • 2Namegame (live)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Wayne Hussey (guitare), Pete Burns (chant), Sue James (basse), Joe Musker (batterie), Martin Healy (orgue), Adrian Mitchell (guitare)

remarques

chronique

Ok, 'You spin me me round' ? Oubliez ! Faites le vide dans votre esprit, chassez toute image de Pete Burns en peignoir de soie mauve, le Dead or Alive dont je vous parle ici est celui d'avant, celui dont les titres ne figurent jamais sur les best of et dont le citoyen lambda ignore l'existence, un Dead or Alive tout ce qu'il y a de plus goth. A leurs débuts, les musiciens nous présentaient un excellent rock gothique post punk, tribal et hanté survolé par la voix incroyable, ensorceleuse, de Pete Burns (Dieu que ce gars a gâché son talent)...Sans être forcément plus original que ses collègues de l'époque, le groupe s'affirme néanmoins parmi les premiers de classe, au niveau des mélodies mais également quant aux arrangements. 'Number eleven' démarre comme une excellente chanson assez fidèle aux canons du style, rythmique tribale, guitares tendues, mais se colore vite d'une touche plus épique grâce au chant, le clavier apportant à l'ensemble quelque chose de glam et hanté à la fois. La face B nous propose un enregistrement indiqué comme live de bonne facture lui aussi démarrant sur quelques teintes orientales avant qu'un accord spectral ne s'élève et que les roulements ne déferlent. Et cette voix ! Ce single n'est pas un cas isolé, les premiers enregistrements de Dead or Alive sont de la même trempe. Avec un charisme pareil, son look, un timbre aussi magnifique, Pete Burns avait tous les atouts pour devenir une icône gothique et son groupe le talent pour aller très loin. Au lieu de cela, les sirènes de la gloire sont venues avilir ce talent. Le plus incroyable dans l'histoire est qu'aucun de ces titres ne figure jamais sur la moindre compilation goth, comme si cet abruti de Pete avait définitivement tiré un trait sur cette période après la sortie de 'Sophisitcated boom boom'. Reste à vous ruer sur ce single et militer pour qu'un jour tous ces morceaux fabuleux soient compilés sur cd. Si vous ne connaissiez que 'You spin me round' ou 'Something in my house', vous allez vous prendre une belle baffe !

note       Publiée le dimanche 9 mai 2010

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Number eleven".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Number eleven".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Number eleven".

Klarinetthor › lundi 24 octobre 2016 - 21:11  message privé !

ca passe toujours en club et meme pas en soiree goth/punk au nord de Calais, comme Human League. Les gens qui ont pu le croiser n'ont apparemment que des bonnes choses a dire sur lui.

Wotzenknecht › lundi 24 octobre 2016 - 21:04  message privé !
avatar

Naaan no more spinning 'round and 'round...

Twilight › lundi 24 octobre 2016 - 20:57  message privé !
avatar

Ca y est le (la ) Peter a cassé sa pipe...

Kagoul › dimanche 19 juin 2011 - 19:15  message privé !

Tuerie, méga baffe ... je n'imaginais pas que ce groupe avait fait à ses débuts de telles merveilles !

Note donnée au disque :       
michel rocard › mercredi 19 mai 2010 - 19:40  message privé !

En guest sur le prochain album d'Amanda Woodward?