Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAmbient Temple Of Imagination › Y2kaos

Ambient Temple Of Imagination › Y2kaos

cd | 13 titres | ATOI: Mystery School - Sonic Acupuncture min

  • 1 Fire [6:26]
  • 2 Lust (4 Nu U Topyans) [5:40]
  • 3 Earthquake [6:18]
  • 4 Light In Extension [8:25]
  • 5 Starflesh Of Nuit [6:22]
  • 6 Exorcism [7:56]
  • 7 Daath [2:58]
  • 8 Hipgnosis [5:02]
  • 9 Mantram [5:21]
  • 10 Arma-Get-On [7:34]
  • 11 Sonic Acupuncture [4:45]
  • 12 Devotion [4:47]
  • 13 The Age Of Maat [2:18]

cd | 10 titres | ATOI Live: Eleusinia - Gaia - Planetary House Nation min

  • 1 Obsession [8:38]
  • 2 Telesterion S.F. [7:19]
  • 3 Olympiads Of Thelema [6:13]
  • 4 Dionysus Aphrodite Apollo [9:27]
  • 5 The Invocation [10:03]
  • 6 Bloodmoonmothergoddess [3:34]
  • 7 Nature Of Desire [7:00]
  • 8 Xibalba Be (Maha Kali Ma) [5:21]
  • 9 Planetary House Nation [5:37]
  • 10 Ancestors [10:41]

line up

Richard Sun, Seofon

Musiciens additionnels : Thermal, IAO Core, E.A.R., Stephen Kent

remarques

Rétrospective des "Mystery School" + CD live

chronique

Styles
ambient
psychédélique
Styles personnels
brouillard psychoactif intense

La West Coast, tout le monde le sait, est un pays où l'été dure trois cent soixante-cinq jours par an, où toutes les femmes sont en maillot, jupe ralaf' et lunettes de mouche, où être rappeur engagé signifie rouler en limousines customisées et jeter des liasses de billets par les toits ouvrants. THUG LIFE! Certes, mais ce qui nous intéresse aujourd'hui, c'est ce qui se passait au même moment un peu plus loin sur le sable : les rave parties, et surtout les post-raves ou chillouts où l'on savourait son énième cocktail/joint/cachet/champi à l'abri des dunes et au son ethno-mystique de ceux qui mixaient jusqu'aux aurores. Sur ce monticule de clichés, je peux enfin commencer à vous parler d'Ambient Temple of Imagination, un des fers de lance du son post-rave spirituel qui définit à lui seul quelle alternative les ricains proposaient face aux anglais du même terreau (The Orb, anyone ?). La West Coast, c'est finalement un peu comme l'Australie : un tas d'anciens colons qui se découvrent une passion pour le mysticisme des lieux une fois dûment nettoyés de ses aborigènes. Ambient Temple of Imagination, ou quand le New Age, le psychédélisme sauvage et l'ambient à l'anglaise prennent possession d'un lieu et d'une époque pour explorer et brasser les tréfonds de l'âme spirituelle de l'homme. Cette rétrospective sous forme de compilation mixée fait un bon écho au contenu : méli-mélo de veganisme, hippisme, shamanisme – sans même parler de la kabbale ou des délires orientaux qui résonnent en arrière-plan. Tout ca en même temps, avec une bonne dose de millénarisme pour lier la pâte. Ceux qui veulent essayer de comprendre leurs idées iront visiter leur magnifique site web, riche en manifestes nébuleux et petits gifs clignotants. Mais la musique, mes aïeux ! Si vous ne voulez pas bouffer de leur melting pot, le melting pot viendra à vous : percussions en pagaille, samples religieux, brouillard psychédélique parfois jusqu'au bruitisme s'emmêlent et s'entrecroise sans relâche sur plus de deux heures à la fluidité ahurissante. Pas besoin de drogues pour saisir le tournis dans lequel ils nous transportent de la première à la dernière seconde, au milieu de récitations enfumées, de guitares psychédéliques dont les échos sont si longs qu'ils se noient les uns dans les autres, parfois pris dans des trames ambient si vaporeuses qu'elles s'étalent sur trois titres à la fois – et puis paf, Seofon renvoie les percussions à la charge, tagadoum tadoum tagadoum, c'en est fini de ta vie d'homme moderne, te voilà tout nu autour du feu, à balancer popol en rythme avec les congas pendant que ta concentration se noie dans les strates de bruits extraterrestres et de drones inintelligibles, qui t'emportent les uns après les autres dans un espace cosmique et mental encore rarement atteint. Bref, la formation qui rappelle à Tzolk'in et This Morn'Omina que le 4/4 somme toute très allemand n'est pas forcément le plus approprié pour faire décoller l'auditeur, et que la musique tribale-machin-truc fonctionne encore mieux en plein air. Bref, c'est la fin du monde, l'homme c'est le mal, sauve ton âme et les bébé phoques et les baleines, les forêts brûlent et le chanvre aussi – c'est bon, on a compris, ta gueule et danse. Ou fais tourner. Ou les trois, jusqu'à ce que tu ne pisses plus que des arc-en-ciels.

note       Publiée le samedi 8 mai 2010

partagez 'Y2kaos' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Y2kaos"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Y2kaos".

ajoutez une note sur : "Y2kaos"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Y2kaos".

ajoutez un commentaire sur : "Y2kaos"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Y2kaos".

Gucguck › mercredi 12 mai 2010 - 21:42  message privé !

Un groupe vraiment très agréable. Une chronique amusante et assez juste à mon goût. La plupart de leurs morceaux sont d'ailleurs disponibles en "free download" sur leur site.

E. Jumbo › lundi 10 mai 2010 - 17:52  message privé !

Mais c'est excellent ce truc ! Tiens, une mouche à enculer : le titre exact n'est-il pas "Y2KAOS (Mystery Schools Vols. 1-5)" ? :)

Nokturnus › dimanche 9 mai 2010 - 17:34  message privé !
avatar

pareil, ça m'intéresse ça

pampa › samedi 8 mai 2010 - 16:21  message privé !

Do want. Now.

Fryer › samedi 8 mai 2010 - 14:35  message privé !

Lust me fait penser à Rajna. Quant à moi c'est la référence à Tzolk'in qui a attiré mon attention :p