Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNaked City › Torture garden

Naked City › Torture garden

cd | 42 titres

  • 1 Blood is Thin
  • 2 Demon Sanctuary
  • 3 Thrash Jazz Assassin
  • 4 Dead Spot
  • 5 Bonehead
  • 6 Speedball
  • 7 Blood Duster
  • 8 Pile Driver
  • 9 Shangkuan Ling-Feng
  • 10 Numbskull
  • 11 Perfume Of A Critic's Burning Flesh
  • 12 Jazz Snob Eat Shit
  • 13 The Prestidigitator
  • 14 No Reason To Believe
  • 15 Hellraiser
  • 16 Torture Garden
  • 17 Slan
  • 18 Hammerhead
  • 19 The Ways Of Pain
  • 20 The Noose
  • 21 Sack Of Shit
  • 22 Blunt Instrument
  • 23 Osaka Bondage
  • 24 Igneous Ejaculation
  • 25 Shallow Grave
  • 26 Ujaku
  • 27 Kaoru
  • 28 Dead Dread
  • 29 Billy Liar
  • 30 Victims Of Torture
  • 31 Speedfreaks
  • 32 New Jersey Scum Swamp
  • 33 S & M Sniper
  • 34 Pigfucker
  • 35 Cairo Chop Shop
  • 36 Fuck The Facts
  • 37 Obeah Man
  • 38 Facelifter
  • 39 N.Y. Flat Top Box
  • 40 Whiplash
  • 41 The Blade
  • 42 Gob Of Spit

enregistrement

Brooklyn, New York City et Tokyo, 1989 et 1990

line up

Joey Baron (batterie), Yamatsuka Eye (voix), Bill Frisell (guitare), Fred Frith (basse), Wayne Horvitz (claviers), John Zorn (saxophone alto)

remarques

La réédition Tzadik de 1997 est parue sous le titre "Black box" et contient aussi l'album "Leng tch'e".
L'édition Tzadik 2005 est un coffret de 5 CDs comportant l'ensemble des travaux studios du groupe en version remastérisée.

chronique

Styles
jazz
jazzcore
metal extrême
ovni inclassable
Styles personnels
experimental

Ce second album de Naked city est totalement déjanté ! "Torture garden" est très certainement l'album le plus culte du groupe. Le réalisateur Haneke s'en est même servi pour sonoriser les scènes les plus dures de son excellent film "Funny games", qui fit scandale à Cannes en 1998. Le line up est le même que sur l'abum précédent avec toujours en guest star Yamatsuka Eye, le vocaliste forcené des Boredoms, mais le style musical n'a plus rien a voir. En effet "Torture garden" est qualifié par Naked city même comme un intense mélange combinant free jazz, bebop, r&b, country, funk, rockabilly, surf, metal hardcore and grindcore, le tout dans la même chanson !!! Tout un programme ! Ce disque est donc à conseiller aux amateurs de musique extrême, tant il est difficile d'écoute mais pas pour autant dénué de fun. Paradoxal non ?

note       Publiée le jeudi 10 août 2000

Dans le même esprit, Chris vous recommande...

partagez 'Torture garden' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Torture garden"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Torture garden".

ajoutez une note sur : "Torture garden"

Note moyenne :        49 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Torture garden".

ajoutez un commentaire sur : "Torture garden"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Torture garden".

darkmagus › jeudi 15 novembre 2012 - 11:03  message privé !

John Zorn ? A génération et instrument équivalents, je lui préfère nettement Steve Coleman ou Tim Berne, qui me paraissent plus sincères, et pour ce dernier, avec des climats souvent plus sombres et plus inventifs, sans les artifices puérils de Zorn, qui me fait penser à un ado qui s’amuse à se faire peur pour voir… pour voir quoi au fait ?

Note donnée au disque :       
Thierry Marie › mardi 25 janvier 2011 - 16:31  message privé !

Si j'ai longtemps été un inconditionnel de Fred Frith, j'accroche nettement moins à John Zorn. Et ce disque représente tout ce qui me rebute dans son travail: le côté sado-maso, ici porté à son extrème. Pour moi, inaudible.

Richter › dimanche 7 novembre 2010 - 14:42  message privé !

Torture garden étant trouvable aujourd'hui qu'à des prix prohibitifs, Tzadik a eu la bonne idée de ressortir pour les 20 ans cet album assorti de Leng tch'e. A moins de 15 euros le cd, on aurait tort de se gêner...

Note donnée au disque :       
Horn Abboth › mardi 7 avril 2009 - 23:40  message privé !

Quoi dire à part que c'est de l'avant-garde complètement barrée et qu'il est difficile de la noter en toute objectivité.

E. Jumbo › vendredi 24 octobre 2008 - 10:33  message privé !

Ahah en effet c'est complètement con ce truc ! Je pensais pas qu'on pouvait autant se marrer en écoutant de la musique !

Note donnée au disque :