Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesWEberhard Weber › Orchestra

Eberhard Weber › Orchestra

  • 1988 - Ecm, 1374 (1 cd)

cd | 11 titres | 50:58 min

  • 1 Seven movements [12:24]
  • 2 Broken silence [2:03]
  • 3 Before dawn [5:27]
  • 4 Just a moment [2:39]
  • 5 Air [4:20]
  • 6 Ready out there [5:13]
  • 7 Too early to leave [3:11]
  • 8 One summer's evening [4:13]
  • 9 A daydream [3:25]
  • 10 Trio [4:02]
  • 11 Epilogue [4:01]

enregistrement

Tonstudio Bauer, Ludwigsburg, Allemagne, mai - août 1988

line up

Eberhard Weber (basse, claviers, percussions), Rudolf Diebetsberger (french horn), Thomas Hauschild (french horn), Herbert Joos (flugelhorn), Wolfgang Czelusta (trombone), Winfried Rapp (trombone), Andreas Richter (trombone), Franz Stagl (tuba)

chronique

Styles
jazz
Styles personnels
minimal

Trois longues années se sont écoulées depuis la parution du décevant "Chorus". Quand Eberhard Weber revient courant 1988, c'est pour nous soumettre "Orchestra", son strict prolongement. Cette fois pas de casting prestigieux à faire valoir, pas de soliste à mettre en valeur, mais un ensemble de cuivres, comprenant trompettes, trombones et tuba, assuré par messieurs Rudolf Diebetsberger, Thomas Hauschild, Herbert Joos, Wolfgang Czelusta, Winfried Rapp, Andreas Richter et Franz Stagl. Le bassiste opère toutefois quelques menues modifications : tout d'abord, les titres de l'album sont indépendants, ce qui brise la monotonie monolithique qui avait circonscrit "Chorus" dans une suite sans fin d'ambiances dénuées de profondeur. Ensuite, les titres sont de durée relativement modeste, en rendant par conséquent l'assimilation bien plus aisée. Seule exception, "Seven Movements", le titre en ouverture, qui se propose de nous mettre tout de suite dans le bain, au risque de nous décourager dès les premières minutes passées. Plus important peut-être, et comme je le disais plus haut, cette fois Weber n'écrit pas une musique qui servira de socle à la mise en exergue le talent de ses invités, mais bien du sien ! Voilà plus d'une décennie à présent que Weber a développé un son de basse unique, inimitable, reconnaissable entre mille, et les multiples combinaisons qu'il a essayé jusqu'ici laissent à penser que l'artiste, pris au dépourvu, ne sait plus trop quoi faire pour rendre pertinente cette spécificité, ni dans quel contexte son instrument pourrait évoluer de manière plus appropriée. "Orchestra" se présente donc comme une section de solii guère passionnants, ce compris les démonstratifs "Just A Moment" et "Ready Out There", d'autant que Weber n'a rien d'un improvisateur chevronné. Dans cette presque heure linéaire rayonnent l'orchestral "Too Early to Leave" et le duo clavier/basse "One Summer's Evening", redonnant soudain un intérêt nouveau à l'écoute d'un disque qui avait rapidement perdu tout attrait.

note       Publiée le samedi 24 avril 2010

partagez 'Orchestra' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Orchestra"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Orchestra".

ajoutez une note sur : "Orchestra"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Orchestra".

ajoutez un commentaire sur : "Orchestra"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Orchestra".