Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBlack Sabbath › Welcome to the electric funeral

Black Sabbath › Welcome to the electric funeral

cd | 10 titres | 55:24 min

  • 1 Symptom of the universe [04:32]
  • 2 War pigs [07:31]
  • 3 Snowblind [06:06]
  • 4 Never say die [04:56]
  • 5 Black Sabbath [07:39]
  • 6 Dirty women / drum solo [08:00]
  • 7 Rock and roll doctor / guitar solo [05:10]
  • 8 Electric funeral [03:27]
  • 9 Children of the grave [04:43]
  • 10 Paranoid [03:14]

enregistrement

Enregistré live à l'Hammersmith Odeon de Londres le 19 juin 1978

line up

Geezer Butler (basse), Tony Iommi (guitare), Ozzy Osbourne (chant), Bill Ward (batterie)

chronique

Ah Black Sabbath... Boorleg, les années 70, Ozzy, Tony, Geezer et Bill... Le bon temps, etc... Ouais, c'est clair, quand on parle de tout ça, forcément ça ne peut que me plaire ! Sérieusement, il n'y a pas grand chose pour me rendre plus heureux que de balancer un bon live du quartette de Birmingham même dans leur période la moins connue... Oui, ce "Welcome to the electric funeral" date de 1978, de leur tournée suivant la sortie de l'album "Never say die!" assez décrié, avec Van Halen en première partie, et qui leur volera la vedette. Ce bootleg n'est en fait que la partie audio de la vidéo officielle "Never say die" (là, on peut pas vraiment dire qu'ils se soient cassé pour trouver le nom de cette K7 VHS !). A cette date, l'entente au sein du groupe est à son plus bas, Ozzy était déjà parti une première fois juste après l'enregistrement de "Technical ecstasy" et c'est tout juste s'il a participé à l'enregistrement de l'album suivant. Sur ce live (comme sur la vidéo), on sent bien que le groupe fait le job, sans plus. Les titres sont là, et rien que ça suffit pour casser la baraque et faire un live réussit, mais c'est clair que niveau puissance et interprétation, on a connu mieux de la part de la formation. Seul Bill Ward réussit à maintenir haut l'étendard du groupe. Ozzy a quelques difficultés avec son chant et Tony Iommi fait le service minimum. Ceci dit, on ne peut pas dire qu'on s'ennuie à l'écoute de ce bootleg avec des morceaux de choix et une set-list n'oubliant aucun album du groupe. On peut d'ailleurs avoir des versions de titres plutôt rares en concert comme "Never say die" ou "Rock and roll doctor" que le groupe ne rejouera à plus aucune autre tournée. Bien qu'il ne s'agisse pas du meilleur bootleg ou enregistrement live du groupe, il ne faut pas bouder son plaisir de pouvoir écouter un concert du groupe même s'il ne s'agit pas de la meilleur période.

note       Publiée le dimanche 18 avril 2010

partagez 'Welcome to the electric funeral' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Welcome to the electric funeral"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Welcome to the electric funeral".

ajoutez une note sur : "Welcome to the electric funeral"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Welcome to the electric funeral".

ajoutez un commentaire sur : "Welcome to the electric funeral"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Welcome to the electric funeral".

Death4u › lundi 19 avril 2010 - 19:48  message privé !

Le dvd est assez infect, d'une part parce qu'il s'agit d'une bête rip VHS sans aucune retouche (ahhhh la magie des bandes qui balayent l'écran), mais principalement parce que la prise de son est catastrophique. Si encore il était brut de décoffrage à la "Past Lives" mais non, c'est juste mou et étouffé, quelle déception.