Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesOOv Hell › The underworld regime

Ov Hell › The underworld regime

cd • 8 titres • 37:35 min

  • 1Devil's harlot03:28
  • 2Post modern sadist04:56
  • 3Invoker04:25
  • 4Perpetual night03:35
  • 5Ghosting06:15
  • 6Acts of sin05:19
  • 7Krigsatte faner03:52
  • 8Hill Norge05:45

enregistrement

Enregistré au Earshot Studio

line up

Frost (nor) (batterie), King Ov Hell (basse), Shagrath (voix, samples), Ice Dale (guitares), Teloch (guitares sur les titres 3 et 4).

remarques

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal norvégien

Aller, pour changer, je vais chroniquer un disque qui va intéresser les gens ! En effet, Ov Hell est un nouveau super groupe créé à l'origine par l'ancien bassiste de Gorgoroth (je vous passe l'historique, sinon, on y est encore demain matin). Vu que la suite de sa partie de Gorgoroth, God Seed, a cessé ses activités rapidement, il a monté un petit projet solo et comme il connait pleins de monde, pour l'enregistrement, il a fait appel à Shagrath de Dimmu Borgir, Frost de Satyricon et Ice Dale d'Enslaved, ainsi que de son ancien comparse de Gorgoroth, Teloch, sur deux morceaux. Ca va, niveau line-up, le bougre ne s'emmerde pas ! Et voilà qu'en ce début d'année débarque un premier album. Et donc, que nous vaut cet "Underworld regime", eh ben, il s'agit tout simplement de bon black metal norvégien, ni plus ni moins ! D'un côté, vous avez la fine fleur du genre dans le line-up, il ne fallait pas s'attendre à autre chose a priori. J'ai entendu beaucoup de mauvais échos de ce disque et pourtant, en ce qui me concerne, je le trouve vraiment pas mal du tout. Alors il n'invente rien du tout, mais l'interprétation est top, Frost est vraiment monstrueux, Shagrath est très convaincant, les mélodies à la guitares sont bonnes et typiques de ce que la Norvège nous avait habitué avec des atmosphères rappelant les forêts enneigés la nuit ainsi que le vent du blizzard. D'ailleurs, en parlant de blizzard, inutile de dire que le style de l'album rappelle directement les norvégiens d'Immortal. D'ailleurs le chant de Shagrath est très proche de celui d'Abbath. Les compos sont très bien écrites et super accrocheuses. On sent quelques plans à la Gorgoroth, mais il ne s'agit pas du tout d'un album inspiré par eux. De plus, contrairement au dernier album d'Immortal, je trouve qu'ici, l'album est clairement encré dans le black metal pur et dur, bien destructeur. Il sait aussi se diversifier avec des plans bien épiques et intenses, tout en lourdeur avec un p'tit côté viking pas déplaisant, rappelant directement Bathory. Si on doit le comparer à son autre all-star band norvégien d'il y a quelques années, I, cet Ov Hell est bien plus convaincant et réussi avec une véritable ambiance et des compos plus recherchées. King Ov Hell ne s'est pas planté ici et même s'il ne sort pas l'album de l'année black metal avec cet "Underworld regime", c'est une certitude, il a quand même réussi à sortir un disque inspiré et énergique bien sympa. La bonne surprise de ce début d'année.

note       Publiée le dimanche 4 avril 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The underworld regime".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The underworld regime".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The underworld regime".

Darkstar Seven › mercredi 7 avril 2010 - 18:52  message privé !
avatar

Ca doit être bourré de clichés black...

born to gulo › mardi 6 avril 2010 - 11:53  message privé !

je l'ai écouté qu'une demie fois, et le peu de plans de grattes que j'ai entendus me rappelaient assez ad mayonnaise gloriam ça tatanne

Note donnée au disque :       
Potters field › mardi 6 avril 2010 - 11:47  message privé !

perso, sur ce disque j'entends que ice dale et çagratte. le rapport avec gorgorotte me paraissant pour le coup assez lointain.

Møjo › lundi 5 avril 2010 - 10:01  message privé !

La vache, la pochette !

born to gulo › dimanche 4 avril 2010 - 23:27  message privé !

ce disque est à Ad Majorem ce que Baroness est à Neurosis ; va savoir pourquoi, ça me le fait pas comme Baroness

Note donnée au disque :