Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAnenzephalia › Ephemeral Dawn

Anenzephalia › Ephemeral Dawn

cd • 11 titres • 64:14 min

  • 1Beneath The Shroud5:02
  • 2Regime4:57
  • 3Kachexie4:11
  • 4Infernal Wake7:24
  • 5Thaum4:49
  • 6Abiding Broadcast Contamination5:34
  • 7Genealogy Of Disease5:54
  • 8Liebombast5:11
  • 9Schockwelle: Krisis7:24
  • 10Ultra Fear Perception5:16
  • 11Coroners Eyes (Global Obsequies)8:23

enregistrement

Enregistré entre 1992 et 1995. Pistes 1, 2 et 8 enregistrées au Kriszthell. Pistes 3, 4, 6 et 9 enregistrées live au Drais Sanatory. Piste 5 enregistrée live au Rhenania Club. Pistes 7 et 10 enregistrées live au 4th Floor Institute. Piste 11 enregistrée live au Rottchamber.

line up

B/Moloch (performance), T/Kriszt (post-production), M3/r (ordinateur sur "Kachexie"), T/Newton (ordinateur sur "Thaum"), Heresiarch (ordinateur sur "Coroners Eyes").

remarques

chronique

Deux ans après un «Fragments of Demise» imbibé de chloroforme, Anenzephalia pense jouer la carte de la sécurité en regroupant sur cet «Ephemeral Dawn» divers enregistrements live âprement sélectionnés, ainsi que quelques morceaux studio. Ce n'est donc pas un album, mais bien une compilation. La recette fonctionne-t-elle mieux ainsi? Dans une certaine mesure, oui, mais force est d'admettre que le tout est loin d'être transcendant. On navigue une heure durant entre une ambiant brumeuse et des morceaux plus mécaniques mettant en relief un chant parfois parlé, parfois scandé. Adoptant une posture délibérément rigide, la musique d'Anenzephalia souffre grandement de son absence de variations; ses boucles, hypnotiques dans le meilleur des cas, s'avèrent en effet majoritairement ennuyeuses. Quelques morceaux se détachent malgré tout du lot: «Regime», nerveux, léthal; «Abiding Broadcast Contamination», manipulations de signaux radio efficacement soutenues par une trame analogique en boucle; «Liebombast», insidieux, aliénant. On ne peut enlever au groupe sa maîtrise de la synthèse analogique mise au service d'ambiances indéniablement sombres, mais il lui manque la nécessaire part d'audace et de conviction qui pourrait le faire accéder à la vitesse supérieure.

note       Publiée le dimanche 4 avril 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Ephemeral Dawn".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ephemeral Dawn".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ephemeral Dawn".

jeansairien › jeudi 10 juin 2010 - 16:56  message privé !

Indispensable.

Note donnée au disque :       
VL › mardi 27 avril 2010 - 20:49  message privé !
avatar

essaie de jeter une oreille sur le live sorti en 2001 sur Death Factory : il est plus réussi (il faudra que je pense à le chroniquer d'ailleurs...)

taliesin › mardi 27 avril 2010 - 12:03  message privé !

Je découvre le groupe avec cet album... Peut-être pas le meilleur choix, visiblement ;-)

Note donnée au disque :       
born to gulo › dimanche 4 avril 2010 - 23:28  message privé !

le seul que je connaisse, je l'aimais bien, dans le temps