Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRevenge (CAN) › Superion.Command.Destroy

Revenge (CAN) › Superion.Command.Destroy

vinyl 45t • 2 titres • 08:30 min

  • 1Blood division05:03
  • 2Superion revenge03:27

line up

James Read (chant, batterie), R. Förster (guitares, basse)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
black metal
death metal
Styles personnels
chaos total et primitif

L'abomination totale... Voilà ce qu'est et ce qu'a toujours été Revenge. L'annihilation de toute forme de vie, le chaos mis sur une galette (impossible de mettre "mis en 'musique'"), nous sommes très loin de tout le reste, de tout ce qui a pu être produit avant... et très certainement après. Revenge, c'est le négation de tout, de la basse qui forme un gros magma ultra-saturée, des guitares au second plan dont le seul but est de sortir des gros larsens, une batterie hystérique et épileptique balançant des 'rythmes' impossible à suivre, et des vocaux hallucinés, un J. Read ultra-vindicatif qui t'explose à la gueule toute sa haine de tout, un déchaînement sans aucune comparaison possible sur moins de 10 minutes. Ici, il n'y a pas véritablement de notion de compositions ou de riffs. Ce qui compte, c'est l'ambiance de mort et de destruction totale, la torture, le mal absolu. Sur ce point, le résultat est complètement atteint, il y a l'énergie et l'agressivité, mais ce qu'il manque et qui faisait la réussite du premier mini-CD (il s'agit ici d'un 7" sorti en 2002 et réédité il y a trois ans sous la forme d'un mini-CD pochette cartonnée style promo) "Attack.Blood.Revenge, c'est l'explosivité qui te décroche la gueule au moment où tu ne t'y attends pas. Ici, la dynamique est mise à mal par la brutalité omniprésente et donc constante sur toute la durée de cet EP. Il n'y a aucune surprise, aucun suspense, juste de la mandale sans arrêt, on n'est pas surpris. Alors je ne dis pas que c'est loupé, loin de là, très loin de là, je trouve que c'est bien plus destructeur que ce que j'ai pu entendre de leur précédent groupe, Conqueror (surtout du point de vue de la production), mais comparé au premier essai, c'est un poil moins convaincant. Cela reste tout de même le groupe le plus jusqu'au-boutiste qu'il m'ait été donné d'entendre.

note       Publiée le samedi 3 avril 2010

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Superion.Command.Destroy" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Superion.Command.Destroy".

notes

Note moyenne        3 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Superion.Command.Destroy".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Superion.Command.Destroy".