Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGThe Gathering › The west pole

The Gathering › The west pole

cd | 10 titres | 54:17 min

  • 1 When trust becomes sound [03:53]
  • 2 Treasure [04:08]
  • 3 All you are [04:34]
  • 4 The west pole [06:35]
  • 5 No bird call [05:38]
  • 6 Capital of nowhere [06:35]
  • 7 You promised me a symphony [02:54]
  • 8 Pale traces [07:46]
  • 9 No one spoke [04:32]
  • 10 Constant run [07:44]

enregistrement

Enregistré aux New Road Studios de Wijchen ainsi qu'au Studio 2 de Nijmegen

line up

Frank Boeijen (claviers), Marjolein Kooijman (basse), Hans Rutten (batterie), René Rutten (guitares), Silje Wergeland (chant)

chronique

Styles
pop
rock
Styles personnels
atmosphérique

The Gathering, le groupe qui a réalisé, avec succès, le plus grand écart musical depuis le death metal du début jusqu'à la pop atmosphérique de 2009. Avec le départ d'Anneke van Giersebergen il y a trois ans, on se demandait comment le groupe allait avancer. Ils ont finalement décidé de chercher une nouvelle chanteuse, tout simplement. Et c'était chose faite avec l'arrivée de la norvégienne Silje Wergeland. Il n'y a pas à dire, ils n'ont pas cherché à prendre beaucoup de risques avec elle tant sa voix est proche de celle d'Anneke, par moment, c'en est même bluffant de ressemblance. Après, concernant l'album, j'ai été assez déçu à son achat. C'est bien simple, ce disque est bien réalisé, c'est mélodique comme tout, c'est joli, ça chante bien, mais ça n'apporte rien ! Le style est encore plus calme que par le passé, moins rock, plus du tout metal, mais très pop. On retrouve quelques plans présents sur divers albums du groupe, le morceau titre rappelle du "How to measure a planet?", le talent et l'inspiration en moins. Je suis peut-être dur en disant cela, car l'album s'écoute facilement et bien, mais il n'y a rien qui puisse assurer la comparaison avec l'excellent cru 1998 de Gathering. L'album joue beaucoup aussi avec les répétitions avec un travail relativement original au niveau des percussions et de la batterie. Silje chante vraiment très bien, c'est beau et éthéré, mais passé cette curiosité et quelques beaux enchainements, je dois avouer que la sauce à du mal à prendre sur le long terme, il y a des longueurs et sans aller jusqu'à l'ennui profond, ça n'a rien à voir avec la réussite des précédents albums du groupe. Ils ont mis le paquet pour centrer leurs titres sur la voix de Silje, mais au final, je trouve l'album mi-figue mi-raisin, aucun titre ne ressort véritablement, le morceau titre aurait pu en être un, mais il est mal exploité selon moi. Sans aller jusqu'à parler d'échec, ce nouvel album des bataves me laisse finalement de marbre. Un album qui manque de personnalité.

note       Publiée le jeudi 25 mars 2010

partagez 'The west pole' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The west pole"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The west pole".

ajoutez une note sur : "The west pole"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The west pole".

ajoutez un commentaire sur : "The west pole"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The west pole".

magnu › jeudi 25 mars 2010 - 21:30  message privé !

Pas un mauvais album en soi mais disons que ça manque de surprises, effectivement. La voix passe plutôt bien, c'est plus au niveau musical que je ressens une déception. 3 boules 1/2 quand même car j'aime toujours autant le son et le style du guitariste et pour Capital of Nowhere.

Note donnée au disque :       
Møjo › jeudi 25 mars 2010 - 17:29  message privé !

Non que cela me heurte, je trouve que la voix de Silje regorge malgré tout d'une chose qui faisait heureusement défaut à celle de Anneke : la mièvrerie. Autrement rien de spécialement mauvais sur ce The West Pole vu le peu de risque pris, effectivement. Peut-être aurait-on justement préféré que ce fût le cas ? Pour au moins pouvoir se convaincre que Anneke n'était pas l'arbre qui cachait la forêt. De ce point de vue, très mauvais coup de hache : à l'horizon le désert. Dommage.

Note donnée au disque :       
Nerval › jeudi 25 mars 2010 - 17:18  message privé !

Ouais album fadasse comme la chanteuse