Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGavin Friday / Simon Carmody › You can't always get what you want

Gavin Friday / Simon Carmody › You can't always get what you want

lp | 3 titres

  • 1 You can't always get what you want
  • 2 Blessings
  • 3 Wild mountain thyme

enregistrement

Morceau 1 enregistré au Windmill Lane Studio; morceau 2 enregistré live au Recording Company le 1er mai 1987; morceau 3 enregistré live au Windmill Studio, le 17 avril 1987.

line up

Gavin Friday (chant), Simon Carmody (chant), Des O'Byrne (guitare), Sammy Steiger (guitare), Johnny Connors (basse), Anthony Thistlethwaite (mandoline), Maurice Roycroft (piano), Steve Wickham (violon), Peter O'Kennedy (batterie), Emma Spiller, Lady Blenner Hassett (choeurs féminins)

chronique

Styles
folk
rock

Gavin Friday lors d'une interview pour le fanzine Premonition en 1998 qui l'interrogeait sur sa collaboration avec Simon Carmody (ex-chanteur de The Golden Horde, intéressant combo garage/punk dublinois): 'Simon est un musicien de Dublin. Nous avons écrit quelques chansons une nuit, sous l'influence de l'alcool...Nous étions complètement saouls quand nous avons fait ce disque de merde ! Je le déteste. C'est juste un disque de poivrots, rien de plus (rires).' J'aurais aimé lui donner tort mais force est de reconnaître, sans être aussi dur que monsieur Friday, que le plus réussi dans cet essai est la magnifique pochette. En bon fan, j'ai opté pour la version 12" avec un troisième titre. La chanson éponyme est un morceau de rock assez bateau, le genre électrique un peu Rolling Stones, un peu New York Dolls. Notons pourtant les parties de piano d'un certain Maurice Roycroft qui collaborera par la suite avec Gavin sous le nom de Maurice Seezer, ainsi que le violon de Steve Wickham (The Waterboys). Pour le reste, les arrangements sont d'une banalité à pleurer et la mélodie pas franchement excitante. La face B débute de manière plus prometteuse avec une voix féminine soprano reprenant le thème de 'You can't get always get what you want' mais il ne s'agit que d'une brève introduction. 'Blessings' enregistré live développe néanmoins un climat folk/cabaret un brin déjanté nettement plus intéressant, problème: la qualité du son est moyenne. 'Wild mountain thyme' conclut ce maxi dans des ambiances irlandaises traditionnelles avec chant typique à la Chieftains, vocaux féminins, violon. Seul le timbre particulier de Gavin apporte un vague intérêt sur ses parties, pour le reste, ce n'est pas franchement la joie. Mieux valait découvrir l'album solo en premier car s'il avait fallu se positionner suite à ce maxi, il eût été difficile de miser le moindre penny sur la carrière solo de l'ex-leader des Virgin Prunes. Achat de fan uniquement (souvent pour pas cher heureusement).

note       Publiée le mercredi 24 mars 2010

partagez 'You can't always get what you want' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "You can't always get what you want"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "You can't always get what you want".

ajoutez une note sur : "You can't always get what you want"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "You can't always get what you want".

ajoutez un commentaire sur : "You can't always get what you want"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "You can't always get what you want".